Symptômes de carences des principaux éléments dans l’olivier

Symptômes de carences des principaux éléments dans l'olivier
Share this post with friends!

L’azote (N)

L’arbre a des besoins important en azote pour assurer son développement végétatif (développement des jeunes rameaux, formation  de nouvelles feuilles et de pousses). Dans le cas d’une carence en azote, les feuilles prennent une coloration verte pale, plus ou moins prononcée  pouvant aller jusqu’à leur chute : elles deviennent alors

Potassium (K)

Le rôle fondamental et particulier du potassium est de promouvoir l’accumulation des réserves sous forme d’amidon. Il joue aussi un rôle de catalyseur dans les réactions organon-minérales et d’activateur enzymatique de la cellule. Il intervient comme régulateur du métabolisme hydrique de la plante dans les conditions de sécheresse (stress hydrique).

En cas de carence en K, Les symptômes apparaissent sur les  feuilles  et  commencent par une chlorose de la partie apicale. La décoloration de la feuille progresse vers la base et donne au limbe une coloration bronzée. La chlorose  apicale des feuilles peut être confondue avec une carence de bore ; cette dernière n’affecte que l’extrémité des feuilles.

Phosphore (P)

Il est indispensable dans la division des cellules, le développement des tissues méristématiques, il est également lié à l’utilisation de l’amidon et de sucre ainsi qu’à l’activité photosynthétique déployée pour la fixation du

Symptômes de déficience en P

Les symptômes observés en culture hydroponique apparaissent sur les feuilles de la plante déficiente comme une coloration plus prononcée en vert sombre, voir  vert  pourpré.  (HARTMAN et BROWN ; 1953 in LOUSSERT et BROUSSE ; 1978) Les symptômes observés au champ par GAVALAS (1973) font apparaitre une réduction de la croissance des feuilles, une réduction de l’allongement des rameaux et une chlorose foliaire d’abord localisée au sommet puis s’étend vers les bords.

Les déséquilibres en phosphore peuvent provoquer des répercussions sur l’absorption d’autres éléments nutritifs (N, Mg, Ca, et B) ; un déficit en B peut être décelé l’orque la teneur en phosphore est élevé.

Le calcium (Ca)

L’olivier  est réputé pour sa tolérance  aux sols calcaires et de ce   fait, il est particulièrement sensible aux déficiences en cet  élément.  Les  symptômes de déficience en Ca ont été observés au japon où les oliviers sont cultivés sur des sols pauvre en ca et mg, les feuilles sont petites et étroites et leur croissance est stoppée, elles se nécrosent et tombe prématuré- ment.

Le bore (B)

L’olivier est une plante considérée comme  ayant  des  besoins importants en bore. Il est en effet plus tolérant aux excès de bore dans la solution du   sol   que   d’autres   espèces   fruitières.   La   disponibilité   de   bore   dans   le sol diminue dans des conditions  de sécheresse et sur  les sols caractérisés par un  pH élevé, en particulier les sols calcaires.

Les symptômes de la carence en bore sont fréquemment confondus avec les symptômes provoqués par une carence en potassium. Les premiers symptômes apparaissent en juin-juillet sur les feuilles terminales sous forme de chlorose qui commence par la  pointe  puis occupe les 1/3 ou 2/3 du limbe  et la partie apicale   de la feuille peut se nécroser.

Le magnésium (Mg)

Les arbres carencés ont un aspect chlorotique et une végétation chétive, la chlorose commence soit par la partie apicale de la feuille, soit par les bords. Dans ce dernier cas la pointe et la base de  la  feuille ainsi que la nervure principale reste verte.

Source:

Baba Ahmed, Abdel malek 2017

effet des facteurs agro-écologique sur le rendement et la qualité d’huile d’olive.

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.