Articles

Sources d’énergie: Bref aperçu

L’énergie est un élément clef de la vie et des transformations qui y sont opérées. Sans énergie, la vie sera beaucoup moins confortable que la plupart de nous, l’imagine, on serait obligé d’aller chercher du bois pour nous chauffer et faire la cuisine, aller chercher de l’eau au puits et se déplacer à pied. Et bien entendu, il n’y aurait ni radios, ni téléviseurs, ni ordinateurs, ni téléphone. Prendre une douche nécessite de l’énergie, nos vêtements et nos chaussures ont, également, été fabriqués grâce à l’énergie, et le jour ne fait que commencer (Westra et Kuyvenhoven, 2002). Avant le 20ème siècle, l’énergie était essentiellement utilisée à des fins domestiques et était fournie par le bois, alors que, les sources d’énergie, dites ressources fossiles ont vu le jour au cours du 20ème siècle (Attar, 2013). Il s’agit des combustibles fossiles non renouvelables tels que le charbon, le pétrole, le gaz naturel et l’uranium. Ce sont les ressources dont les réserves disparaissent au fur et à mesure qu’on les utilise. Elles sont formées de substances qui mettent des millions d’années à se reconstituer (Anonyme1, 2006). Au cours des 150 dernières années, beaucoup de combustibles fossiles ont été brulés, ce qui a dégagé d’énormes quantités de CO2 dans l’atmosphère (Mons, 2005 ; Martin et al., 2002; Melvydas et al., 2006). En effet, la concentration de CO2 dans l’air a augmenté de 35% depuis 1800. Cette augmentation rapide du CO2 n’a pas donné une chance à l’écosystème de s’adapter, cela risquerait de mener à l’extinction de plusieurs espèces de plantes et d’animaux. Au cours du siècle dernier, la température moyenne sur terre a augmenté de 0,6°C et le niveau de la mer a monté de 10 à 25 cm. il parait qu’une augmentation de la température de quelques degrés n’est pas dramatique, mais c’est en fait un véritable problème. Tout d’abord, la montée du niveau de la mer causée par quelques degrés provoque déjà des problèmes au niveau du littoral. Par ailleurs, les changements de température assisteront, plus souvent, à des manifestations météorologiques extrêmes: inondations, sécheresses et ouragans (Westra et Kuyvenhoven, 2002). Depuis une vingtaine d’années, tous les pays du monde, surtout, ceux fortement dépendants de l’énergie ont pris conscience des dangers provoqués par la consommation des énergies fossiles et leur épuisement à moyen ou à long terme, et cherchent à développer des ressources de substitution à travers les énergies renouvelables (Attar, 2013). Comme leur nom l’indique, ces énergies se renouvellent constamment et ne s’épuiseront donc jamais. Les énergies renouvelables sont issues de plusieurs sources, en l’occurrence : le soleil (énergie solaire), le vent (énergie éolienne), l’eau (énergie hydraulique), les sources chaudes (énergie géothermique) et la biomasse (Walker et Jenkins, 1997 ; Robyns et Bastard, 2004).

Les sources d’énergies renouvelables ont, fortement, augmenté pour représenter, selon les estimations, 16,7 % de la consommation énergétique finale mondiale en 2010, et ont continué de progresser sensiblement durant 2011, dans l’ensemble des secteurs de la consommation: l’électricité, le chauffage, le refroidissement, et le transport .

Previous post
Isolement des microorganismes possédant une activité anti- Fusarium
Next post
La biomasse : une énergie en plein essor

One thought

Add yours

  1. Pingback: La biomasse : une énergie en plein essor - agronomie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.