Rôle antioxydant des polyphénols

Rôle antioxydant des polyphénols
Share this post with friends!

1 – Les radicaux libres:

Notre organisme produit en permanence des radicaux libres en réponse à des agressions environnementales (cigarettes, polluants, infections……). Les radicaux libres sont des espèces chimiques très instables qui jouent un rôle dans l’action de certains traitements anticancéreux, de même qu’à l’origine du vieillissement. Leur structure comprend un électron célibataire qu’ils cherchent à apparier en attaquant et en endommageant les molécules voisines (ROBERT 2005).
En réalité le radical libre vole un électron à une molécule stable qui à son tour deviendra un radical libre, induisant ainsi une création en chaîne. Cette chaîne de vols d’électrons est cumulative et explique plusieurs maladies (FORTIN 2001-2003).

Dans les membranes cellulaires, ces composés néfastes provoquent des peroxydations lipidiques responsables de nombreux troubles liés ou non au cancer. Dans le noyau des cellules, ils coupent l’ADN, ce qui entraîne la mort cellulaire. C’est le plus souvent une molécule d’oxygène qui, directement ou par l’intermédiaire d’autres radicaux libres, donne les espèces radicalaires les plus réactives : le radical superoxyde et le radical hydroxyle. Le radical superoxyde peut être détoxiqué dans la cellule par une enzyme spécialisée, mais le radical hydroxyle ne l’est pas ; il est responsable des dommages moléculaires les plus importants. Les radicaux libres sont produits par des médicaments anticancéreux (comme la bléomycine ou la doxorubicine) ou par les rayonnements ionisants, ce qui détermine leur activité cytotoxique. (ROBERT 2005).

2 – Rôle antiradicalaire des polyphénols :

Le polyphénols sont capables de piéger les radicaux libres et d’activer les autres antioxydants présents dans le corps. Ce principe a été utilisé dans la fabrication de plusieurs médicaments, et dernièrement dans celle de flavay (MASQUELIER 2006).

Cette même activité antioxydante permet aux polyphénols de réguler les radicaux bonmauvais (qui peuvent être les deux), comme l’oxyde nitrique qui permet une bonne circulation sanguine, coordonne l’activité du système immunitaire avec celle du cerveau et module la communication entre les cellules de ce dernier (FLORENTIN 2004, MASQUELIER 2006).

En raison de ces vertus, les composés phénoliques sont largement utilisés dans les domaines thérapeutiques et cosmétiques.

source:

Melle SOUAD AKROUM  2006 : Etude des propriétés biochimiques des polyphénols et tannins issus de Rosmarinus officinalis et Vicia faba L.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.