Résistance des bactéries Gram négatif à certaines huiles essentielles

Caractéristiques des huiles essentielles Résistance des bactéries Gram négatif à certaines huiles essentielles
Share this post with friends!

Chez les bactéries à Gram+, le peptidoglycane est très épais et associé à des protéines ariétales exposées et à des structures polyosidiques (acides lipoteichoïques, acides teichoïques…). Par contre chez les bactéries à Gram, le peptidoglycane est très fin et associé  à une enveloppe externe complexe définissant un espace périplasmique.

Cette membrane externe est une bicouche lipidique asymétrique hydrophobe constituée de phospholipides, de protéines (porines…) et lipopolysaccharides (LPS). L’espace périplasmique est rempli d’enzymes qui dégradent les substances complexes pour qu’ils puissent traverser la membrane cytoplasmique, et inactivent les produits chimiques toxiques (antibiotiques, métaux lourds…) (DJENADI, 2011).

La résistance des bactéries à Gram- aux glycopeptides et aux macrolides est due à l’incapacité de ces molécules de franchir la membrane externe.

Source:

KHELLAF, Nour el houda .

Effet des propriétés physicochimiques et du pouvoir antibactérien de l’huile essentielle de Zingiber officinale « Formes Fraiche et Séchée ».

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.