Réhabilitation des sols salés

Réhabilitation des sols salés Méthodes d’évaluation de la salinité du sol
Share this post with friends!

La gestion des sols salinisés exige une combinaison des pratiques agronomiques et des considérations socio-économiques. La réhabilitation des sols salins peut débuter par la mise en place d’un drainage efficace et l’utilisation d’une eau d’irrigation de bonne qualité pour abaisser les teneurs en sels solubles.

D’un point de vue strictement technique il est possible de régénérer des sols salins ou alcalins, mais ces méthodes sont généralement coûteuses (Middleton et al, 1997):

  • Certains sols salins peuvent être récupérés par lessivage, c’est à dire par l’application de très fortes doses d’irrigation, accompagnées d’un drainage efficace. Le sel en excès est alors évacué avec les eaux de drainage. Pour que cette technique soit applicable il faut impérativement que les sols soient bien drainés; or c’est justement souvent la mauvaise capacité de drainage des sols qui est à l’origine de leur salinité. Il faut donc préalablement s’assurer qu’il existe un système efficace de drainage, de collecte et d’évacuation des eaux, ou mettre en place un tel système. Souvent, ceci impose une restructuration totale des périmètres irrigués ;
  • Certains sols alcalins peuvent être récupérés grâce à l’application de gypse et d’autres amendements calcaires : le cation calcium s’adsorbe sur les particules argileuses, ce qui permet d’améliorer la structure des L’apport en complément de matière organique augmente les chances de réussite. Afin d’être efficaces, les apports doivent être de l’ordre de la tonne par hectare. L’amélioration de la structure du sol est temporaire et l’application des amendements doit généralement être répétée à quelques années d’intervalle ;

Une autre option possible en milieu carbonaté est la phyto-remédiation. Son principe est d’utiliser le CO2 de la respiration racinaire et l’excrétion de protons par les racines pour acidifier le milieu et produire la libération du calcium. Dans des essais conduits au Moyen Orient la phyto-remédiation a prouvé qu’elle était une option efficace et peu coûteuse, dont les résultats sont comparables à ceux obtenus avec du gypse (Badraoui et al, 2005).

Source:

MAAMAR Mahmoud 2016.

Cartographie, de salinité dans une parcelle cultivée de la plaine de la Mina (Relizane).

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.