Rappels d’anatomie et de physiologie de fonctionnement de l’appareil digestif de bovin

Rappels d’anatomie et de physiologie de fonctionnement de l’appareil digestif des bovins
Share this post with friends!

Comme son nom l’indique, l’appareil digestif chez les bovin est compose de:

Rappels d’anatomie et de physiologie de fonctionnement de l’appareil digestif des bovins

 

 

Figure : Le tube digestif de la vache
Figure : Le tube digestif de la vache

 a- Rumen:

Il occupe les 3/4 de la cavité abdominale, il s’étend dans la moitie gauche le long de la paroi abdominal correspondant et sur son coté droit il se trouve en rapport avec le masse intestinal. Le rumen est à base de sac, il a une volume de 100 à 200l, il est divise en deux partie dorsale (supérieur) et ventrale (inférieur), ces deux partie sont sépare par un sillon qui de limite en arrière deux vessies coniques. La muqueuse du rumen se compose d’un épithélium stratifie dont la surface est recouvre de nombreuses papilles, ces papilles vont pour augmente la surface d’échange.

b- Le réseau (bonnet ou réticulum):

Il est le petit sac gastrique, il prolonge le sac supérieure du rumen sa muqueuse est de même nature que le rumen mais elle est cloisonne sous forme d’alvéoles, les alvéoles augmentent la surface d’échange. Comme le rumen, le réseau ne possède pas des glandes sécrétoires, en générale au niveau de réseau s’arrête les corps étranges.

Le réseau a un rôle de ne laisser passe que les particules très fines.

c- Le feuillet:

C’est un sac en forme de ballon allonge, il situe à droite de réseau, il est compose de lames multiple et de taille diverses, elle constitue une filtre qui ne laisse passer que les particules finement broyées. Cette organisation est adaptée à l’absorption de l’eau, de certains électrolytes.

Le feuillet ne possède pas de glandes sécrétoires même que le rumen et le réseau.

d- La caillette:

C’est le véritable estomac, il a le même rôle que chez les monogastriques .elle joue un rôle très important chez les prés ruminants (les jeunes à la naissance).

 

e- La dégradation microbienne des aliments:

Ches les ruminants elle se fait dans le rumen et le réseau.

Le rumen représente un système de fermentation continue. Cette fermentation est favorable pour le développement d’une population microbienne extrêmement dense et active, cette population est devise en trois types

– Les protozoaires 105 à 106 / ml de jus de rumen.

– Les bactéries 1010 bact/ml de jus de rumen.

– Les champignons anaérobiques.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.