Les propriétés physiques du sol

Les propriétés physiques du sol
Share this post with friends!

1. La texture

La texture ou la granulométrie fait référence à la répartition des sédiments en fonction de leur taille. C’est une propriété fixe du sol qui est de loin la propriété la plus importante. La texture a une influence dominante sur les propriétés physiques et chimiques des sols.

Les limites exactes qui distinguent une fraction texturale d’une autre varient en fonction du système de classification mais des limites souvent utilisées sont définies dans le tableau ci-dessous

Tableau02 : Echelle granulométrique de la texture du sol.

Terre fine Terre grossière
Argiles Limons fins Limons grossiers Sables fins Sables grossiers Graviers Cailloux
< 2 µ m 2 – 20 µ m 20 – 50 µ m 50 – 200    µ m 0.2 – 2 mm 2 – 20 mm > 20 mm

Source (Siegenthaler, 2014).

La classification de ces particules est déterminez à l’aide de triangle textural.

2. La structure

La structure du sol fait référence à l’organisation des sédiments définis par la texture. Plusieurs types de structure, ainsi que plusieurs formes d’agrégats, peuvent être définis mais la présentation est simplifiée à trois seulement : particulaire, massive, en agrégats.

Particulaire : les sédiments n’ont pratiquement aucune cohésion et restent à l’état de particules libres. Ceci est le cas, par exemple de sables ou de graviers.

Massive : les sédiments sont pris en masse, d’un sol bloc. Ceci est le cas des argiles lourdes.

Agrégé : ceci représente la grande majorité des sols. En effet, sous l’effet cohésif des argiles et des matières organiques surtout (et dans une moindre mesure les limons), le sol s’organise en une hiérarchie d’agrégats : les particules forment de micro-agrégats, qui se combinent pour former des méso-agrégats, et ensuite des macro-agrégats.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.