Principales maladies de l’olivier

Principales maladies de l’olivier
Share this post with friends!

L’oléiculture est confrontée à plusieurs problèmes en particulier les attaques causées par des micro-organismes (bactéries, champignons) ou des virus.

Œil de paon

(Cycloconium oleaginum ): ses dégâts se présentent comme tâches foliaires circulaires s’accroissant depuis le point de pénétration du champignon. IL s’ensuit une chute massive des feuilles, l’affaiblissement des arbres et des pertes de récoltes (Guechi et Girre, 2002).

Verticilliose

(Verticillium dahliae Kleb): Dessèchement rougeâtre des rameaux. Sortie importante de rejets. Perte d’une charpentière ou de l’arbre (Matallah boutiba, 1998; Bellahcene et al., 2005).

Bactériose

(Pseudomonas Savastanoi Smith): Tumeurs, nodules sur le bois. Eclatement de l’écorce, baisse de vigueur et de production (Assawah et Ayat, 1985).

Bactériose

(Xylella fastidiosa): C’est un organisme de quarentaine, signalé actuellement dans plusieurs pays dont l’Italie. Il cause brûlure et dessèchement des feuilles. La périphérie des feuilles passe ainsi du jaune au brun foncé, puis le brunissement se propage vers l’intérieur de la feuille pour finalement aboutir à la dessiccation. les feuilles desséchées et les drupes flétries restent attachées (Jean-Louis Thillier, 2013).

Maladies d’origine virale

La plupart des virus sont associés à des dégâts plus ou moins graves aux plantes qu’ils parasitent qui se traduisent par des pertes quantitatives et/ou qualitatives de la récolte (Clara et al. 1997). La variété Manzanillo, cultivée en Palestine a été affectée par un virus Spherosis (Lavee et Tanne, 1984). En Italie, Savino et Gallitelli (1983) ont montré qu’un virus attaquant les cerises cause également l’enroulement des feuilles chez les oliviers. D’autres auteurs ont signalé des symptômes viraux dans des cultures d’olivier en Grèce (Barba, 1993; Kyriakopoulos, 1993).

Source:

OGAB Saliha ET  ZOUDJI Fatima Zohra 2017.

Caractérisation morphologique, culturale et pathogénique de Vertcillium dahliae Kleb., agent causal de la verticilliose de l’olivier (Olea europea L.).

Université Abdelhamid Ibn Badis-Mostaganem.

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.