Période critique de compétition des mauvaises herbes

Période critique de compétition des mauvaises herbes
Share this post with friends!

Elle correspond au moment durant lequel la présence des mauvaises herbes peut entraîner  une perte de rendement mesurable. Elle indique la meilleure période d’intervention pour la réalisation d’un ou de plusieurs traitements herbicides, binages ou arrachages  (CAUSSANEL, 1989). Autrement dit, il s’agit de la période pendent laquelle on doit garder la culture exempte de mauvaises herbes   pour ne pas s’exposer  à une baisse de rendement supérieur à 5 %

Selon WEAVER et TAN (1987), c’est l’intervalle de temps compris entre (a) la durée minimale après l’émergence de la culture durant laquelle celle-ci doit être maintenue propre afin que les mauvaises herbes qui lèvent après ne causent pas de réduction sensible de rendement (b).

Par exemples:

  • Pour le mais : la période critique va du stade 3 feuilles au stade 8 feuilles. Le mais gardé exempt de mauvaises herbes pendant environ 34 jours après le semis jusqu’au stade 8éme – 10éme feuille, affiche une baisse de rendement de seulement de 0 à 5 % en présence d’une forte concurrence par les mauvaises herbes.
  • Pour le soja : la période critique s’étend du stade 1érefeuille trifoliée à celui de la 3éme feuille trifoliée. Le soja gardé exempt de mauvaises herbes pendant environ 15 jours après sa  levée,  affiche une baisse de rendement de seulement de 0 à 5 %.
  • Pour le haricot blanc: la période critique s’étend du stade 2 éme feuille trifoliée à celui de la 1ére fleur (environ 45 jours après  le semis).

Source:

MELAKHESSOU Zohra  2007.   Etude de la nuisibilité directe des adventices sur la culture de pois- chiche d’hiver (Cicer arietinum L) variété ILC 3279, cas de Sinapis arvensis L .

Téléchrager le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.