Production animale - cours

Morphologie des Acridiens

Morphologie des Acridiens

Le corps des acridiens se compose de trois partie appelées aussi tagmes: la tête le thorax et l’abdomen.

La tête est le premier tagme du corps, elle porte la bouche, les yeux et les antennes. La tête est de type orthognate, elle forme un angle droit avec le reste du corps. Elle se subdivise en deux parties. Une partie ventrale qui renferme l’ensemble des pièces buccales. Une partie dorsale, la capsule céphalique, portant les yeux composées, les ocelles et les antennes.

L’angle forme par l’axe longitudinal du corps et celui de la tête varie selon les genres. Il se situe entre 30° et 90°. Les antennes sont articulées sur le front par l’intermédiaire d’une membrane souple. La base comporte deux segments, le scape et le pédicelle. Ce dernier supporte le fouet antennaire composé de nombreux articles identiques ou ressemblants de 7 à 33 l’état adulte selon les espèces.

Les appendices des trois derniers segments céphaliques se sont modifiés au cours de l’évolution en pièces buccales pour faciliter la capture. Les acridiens sont des broyeurs typiques. L’équipement buccal complet est composé de 3 paires de pièces buccales : deux mandibules où mâchoires, un la bium s’y ajoutent le sabre, l’epiphorynx et l’hypophorynx qui sont des sclérites céphaliques .

Figure 02 : la Forme générale de la tête a : antenne, c : clypeus, d : dépression antennaire, f : front, fv : fastigium du vertex, j : joue, l : labre, m : mandibule, oc : il composé, ol : ocelle latéral, om : ocelle médian, pl : palpe labial, pm : palpe maxillaire, rs : région sub-génale, sc : suture coronale, scl : suture clypéo-labrale, se : suture épistomiale, so : suture oculaire, sp : suture pleurostomiale, sso : suture sous-oculaire, v : vertex
Figure 02 : la Forme générale de la tête
a : antenne, c : clypeus, d : dépression antennaire, f : front, fv : fastigium du vertex, j : joue, l : labre, m : mandibule, oc : il composé, ol : ocelle latéral, om : ocelle médian, pl : palpe labial, pm : palpe maxillaire, rs : région sub-génale, sc : suture coronale, scl : suture clypéo-labrale, se : suture épistomiale, so : suture oculaire, sp : suture pleurostomiale, sso : suture sous-oculaire, v : vertex

Le thorax est le tagme spécialisé pour la marche et le vol, il est composé de trois segments d’avant en arrière : le prothorax, mésothorax et le métathorax. Dans chaque segment, il existe une partie dorsale : le pronotum ou tergeur, deux parties latérales : les pleures une partie ventrale le sternum. Ces sclérites sont eux-mêmes divisés en sclérites
secondaires. Les pattes sont insérées entre les pleures et le sternum, les ailes lorsqu’elles existent entre le sternum et les pleures.

La partie la plus évidente et la plus large du prothorax est le pronotum. Des variations importantes dans la forme du pronotum, l’épine posternale et l’espace mésothoracique sont utilisée comme critères d’identification de certaines familles et sous familles d’acridiens. Les ailes antérieures où les élytres sont portés par le segment mésothoracique. Elles sont étroites, rigides et ont un rôle de protection et accessoirement d’équilibrage en vole.

Les ailes postérieures sont plus larges, membraneuses et assurent le vol, se forme triangulaire, elles se replient en éventail au repos.

L’abdomen est composé de onze segments les dix premiers sont divisés dorsalement en tergites, ventralement en neuf sternites chez les mâles et huit sternites chez les femelles. 

Les segments sont reliés entre eux par des membranes très extensibles permettant les mouvements respiratoires.

Les valves génitales des femelles se situent à l’extrémité de l’abdomen, en position ventrale par rapport aux valves anales. Elles se composent de trois paires de valves courtes et robustes dont l’ensemble est l’organe de ponte typique des Caelifères appelé Oviscapte. (Fig.03)

Figure 03 : Les différentes formes de l’extrémité Abdominal du male (ALBRECHT, 1953) A : vue dorsale, B : vue latérale gauche, C : vue ventrale c : cerque, ep : épiprocte, pa : paraprocte, pn : postnotum métathoracique, s1-s8 : sternites abdominaux, ty : organe tympanique, t1- t11 : tergites abdominaux
Figure 03 : Les différentes formes de l’extrémité Abdominal du male (ALBRECHT, 1953)
A : vue dorsale, B : vue latérale gauche, C : vue ventrale c : cerque, ep : épiprocte, pa : paraprocte, pn : postnotum métathoracique, s1-s8 : sternites abdominaux, ty : organe tympanique, t1- t11 : tergites abdominaux

L’organe copulateur des mâles placé à l’extrémité de l’abdomen sous les valves anales flanqués de deux cerques. On ne voit qu’un repli membraneux en forme de sabot, différencié à partir du neuvième sternite en plaque sous génitale. l’intérieur se trouve la chambre génitale.

La forme des cerques et de la plaque sous génitale des mâles varie beaucoup selon les espèces. Elles sont souvent utilisées dans les clés d’identification. (Fig. 04).

Figure 04 : L’extrémité Abdominal du femelle a : apodème, an : anus, cq : cerque, ep : épiprocte, go : guide de l'uf, gp : gonopore ou orifice génital, od : oviducte, pt : paraprocte, r : rectum, s : spermathèque, sp : orifice de la spermathèque, s7-s11 : sternites abdominaux, s8 : sternite abdominal (plaque sous-génitale), t8-t11 : tergites abdominaux, vd-vl-vv : valves dorsales, latérales et ventrales de l'oviscapte
Figure 04 : L’extrémité Abdominal du femelle 
a : apodème, an : anus, cq : cerque, ep : épiprocte, go : guide de l’uf, gp : gonopore ou orifice génital, od : oviducte, pt : paraprocte, r : rectum, s : spermathèque, sp : orifice de la spermathèque, s7-s11 : ternites abdominaux, s8 : sternite abdominal (plaque sous-génitale), t8-t11 : tergites abdominaux, vd-vl-vv : valves dorsales, latérales et ventrales de l’oviscapte

source :

Naima BENKENANA 2006 : Analyse biosystématique, écologique et quelques aspects de la biologie des espèces acridiennes d’importance économique dans la région de Constantine .

Previous post
Répartition géographique des Orthoptères
Next post
La biologie des acridiens

One thought

Add yours

  1. Pingback: La biologie des acridiens - agronomie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.