Maladies des plantes

Maladies des plantes
Share this post with friends!

Une maladie de plantes peut être définie par une succession de réponses invisibles et/ou visibles à un microorganisme phytopathogène ou à la modification d’un facteur environnemental (température, pH, humidité et disponibilité d’oxygène), qui provoquent des bouleversements de forme, de fonction ou de l’intégrité de la plante. Il existe de ce fait, deux  types de maladies des plantes, à savoir: des maladies non infectieuses (abiotiques); et des maladies infectieuses (biotiques) causées par des champignons, des bactéries, des plantes supérieures parasites, des virus et viroïdes, des nématodes et des protozoaires (Sarah et al., 2008). Oerke et ses collaborateurs. (1995) ont évalué de 1988 à 1990, les pertes jugées importantes de huit récoltes agricoles causées par des pathogènes de plantes, des insectes et des plantes adventices. Les résultats obtenus sont résumés dans le tableau 1. Par ailleurs, Strange et Scott. (2005) estiment qu’au moins 10% de la production globale mondiale de la nourriture est perdue à cause des maladies des plantes.

Tableau 1 Productions réelles et pertes estimatives de huit récoltes de 1988 à 1990, par parasite et par continent (billion de dollar $ US) Source : Oerke et al., 1995.

Tableau 1 Productions réelles et pertes estimatives de huit récoltes de 1988 à 1990, par parasite et par continent (billion de dollar $ US) Source : Oerke et al., 1995.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.