Les phases du sol

Les phases du sol
Share this post with friends!

Phase solide

La phase solide représente d’après HILLEL (1974) ; les particules solides du sol.

Selon MOREL (1996) et MERMOUD (2006) la phase solide est la phase qui contient des éléments minéraux de formes et de compositions différentes par exemple, gravier, sable, limons, argile, et des éléments organiques formés par des résidus organiques, d’origine végétal ou animal en état de décomposition plus ou moins avancée (figure n°02).

Les particules de dimension supérieure à 2 µm sont généralement cimentées par un mélange d’argile et d’humus (complexe organo-humique), parfois également par des oxydes et des hydroxydes.

Phase liquide

La phase liquide est tout ce qui est liquide ; elle se trouve dans les espaces lacunaires entre les particules solides du sol.

La phase liquide représente l’eau du sol laquelle contient toujours des substances dissoutes « la solution du sol » HILLEL (1974).

Selon MOREL (1996) la solution du sol ou l’eau du sol contient des ions minéraux et des petites molécules organiques variant dans sa composition et sa mobilité et même sa fixation sur les particules solides. Cette solution remplit partiellement ou totalement les pores du sol (figure n° 02).

D’après MERMOUD (2006), la solution du sol contient :

  • Des anions prédominants : NO3, HCO3, CO3, PO4, Cl et SO4
  • Des cations prédominants : Ca++, Mg++, K+, Na+, NH4+
  • De la matière organique soluble.
  • Des dissolvants gazeux.
  • Des pesticides et fertilisants liquides

La phase gazeuse

Elle est représentée par l’air qui se trouve dans les espaces vides du sol. Cette phase est composée d’après MOREL (1996) de tout ce qui est gaz (Oxygène, Azote, Dioxydes de carbone…etc.) (figure n° 02).

SOLTNER (1986) définit la phase gazeuse par l’atmosphère du sol qui se compose des mêmes gaz que l’air (O2, CO2, N2,…) et surtout les gazes qui résultent de la décomposition de la matière organique et de l’activité biologique dans le sol.

MERMOUD (2006) dans une étude comparative entre la composition de l’air du sol et de l’air atmosphérique montre que, dans le sol, la concentration en CO2 est plus élevée et la teneur en O2 est plus réduite que dans l’air atmosphérique. Il explique cette différence par les phénomènes de la respiration des microorganismes vivants du sol et la dégradation de la matière organique dans le sol (tableau n°01).

Tableau n°01 : Composition comparée entre l’air du sol et l’air atmosphérique (MERMOUD, 2006).

Gaz Air atmosphérique Air du sol
Azote 78 % 78 – 80 %
Oxygène 21 % < 21 %
Autres gaz 1 % 1 %
Gaz carbonique 0.03 % 0.2 à quelque  %
Vapeur d’eau variable Proche de la saturation
Figure n° 02 : Les trois phases du sol. (MERMOUD, 2006).
Figure n° 02 : Les trois phases du sol. (MERMOUD, 2006).

Source:

ZAABOUBI Siham 2007. EFFETS COMPARATIFS DE DEUX OUTILS ARATOIRES (DISQUES – DENTS) ET DE DIFFERENTS PRECEDENTS CULTURAUX SUR LES PROPRIETES PHYSIQUES D’UN SOL CULTIVE EN CEREALES DANS LA REGION DE TIMGAD.

Université EL-HADJ LAKHDAR- BATNA.

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.