Les inconvénients de la pratique de la jachère

Les inconvénients de la pratique de la jachère
Share this post with friends!

L’érosion hydrique et éolienne est les premières contraintes de la jachère :

L’érosion hydrique

Selon KLAIJI (1994)  l’érosion hydrique provoquée par des chutes de pluie très intenses a lieu sur des terrains en pente non protégés- en jachère- où les dégâts provoqués par l’érosion sont :

  • La destruction ou désintégration d’agrégats assez importante qui reforme de plus petites particules, souvent accompagnée de la décomposition des particules suivant leurs tailles.
  • Les petites particules peuvent être arrachées ou déplacées par l’eau qui coule ou ruisselle sur la surface et donc une dégradation de la structure.
  • Diminution de la fertilité du sol à cause du déplacement de la couche superficielle qui contient les éléments nutritifs, la matière organique, et des microorganismes du sol.
  • Des dépôts de sédiments dans les vallées et forment une couche de terre imperméable.

Érosion éolienne

Dans le cas de l’érosion éolienne, le vent est une force qui agit sur la surface du sol mis en jachère. Généralement, l’érosion éolienne se passe dans des conditions de vents qui soufflent sur une surface de sol sèche composée de structure sableuse ou sablo-limoneuse. Comme c’est le cas pour l’érosion hydrique, la couche la plus riche en éléments nutritifs est érodée, ce qui provoque une diminution de la fertilité du sol (FRYREAR et                        SKIDMORE, 1985).

Source:

ZAABOUBI Siham 2007. EFFETS COMPARATIFS DE DEUX OUTILS ARATOIRES (DISQUES – DENTS) ET DE DIFFERENTS PRECEDENTS CULTURAUX SUR LES PROPRIETES PHYSIQUES D’UN SOL CULTIVE EN CEREALES DANS LA REGION DE TIMGAD.

Université EL-HADJ LAKHDAR- BATNA.

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.