Le processus de la dissolution du gypse

Origine du gypse dans les sols : (accumulations gypseuses) Le processus de la dissolution du gypse
Share this post with friends!

La solubilité du gypse dans l’eau dépend de la composition chimique de la solution aqueuse, la température et la pression (ELORZA et SANTOLLALA, 1998).

Selon JACKUS (1977), dans l’eau distillée à 20°C, le gypse et halite sont respectivement 183 et 25,000 fois plus solubles que la calcite.

Des expériences de la température montrent qu’à la pression de 1 atmosphère, le gypse a une solubilité maximum entre 35°C et 40°C (HARDIE, 1967, BLOUNT et DICKSON, 1973, SONNENFELD, 1984, WHITE, 1988).

Un autre facteur qui influence la solubilité du gypse est le type et la concentration des ions dissous dans la solution aqueuse. L’effet salin produit une augmentation dans la solubilité du gypse par une grande concentration ionique (capacité ionique) de la solution, ce qui cause une augmentation dans l’activité des ions SO4 et Ca++  (ELORZA et   SANTOLLALA, 1998).

Dans le développement de Karst, dans les formations de gypse, les facteurs   physicochimiques qui contrôlent le processus de dissolution sont reliés directement au groupe complexe des interactions des facteurs géologiques et environnementales qui sont:

Les facteurs géologiques :

Facteurs lithologiques : texture, la taille et la géométrie des cristaux et/ou particules, structure interne, porosité, la présence des composants non solubles.

Facteurs stratigraphiques : l’épaisseur des formations gypseuses, les intercalations des composés non solubles, l’existence d’une  couche de halite, la présence des aquifères adjacents.

Facteurs structural : la structure des formations gypseuses, plaines discontinues et leurs caractéristiques géométriques (extension, largeur, densité, orientation).

Facteurs géomorphologiques : configuration des reliefs, le temps de développement.

Facteurs hydrogéologiques : le type d’écoulement (écoulement interstitiel, écoulement dans un aquifère adjacent), le régime d’écoulement (laminaire ou turbulent), le temps de résidence de l’eau dans le système karstique, la composition chimique de l’eau.

les facteurs environnementaux :

Les facteurs environnementaux sont reliés au climat, particulièrement à la précipitation et à la température. Les systèmes karstiques développés dans le gypse sont très sensibles aux variations climatiques (ELORZA et S ANTOLLALA, 1998).

Source :

ROUAHNA HOURIA 2007 . RELATION ENTRE LES NAPPES ET LA SALINITE DANS LES SOLS GYPSEUX DE LA REGION DE AIN BEN NOUI. BISKRA.

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.