Le pH du sol

Le pH du sol
Share this post with friends!

Le pH donne des informations sur les éléments nutritifs et les risques de toxicité. Connaissant ces deux propriétés (texture et pH) il est possible de tracer les grandes lignes de la fertilité d’un sol et de son comportement. De plus, la texture et le pH sont relativement faciles à mesurer en laboratoire. (Il est assez rare que des informations soient à la fois importantes à connaître et faciles à mesurer !)

Le pH est une mesure de la concentration en ions H+ dans le sol. Plus formellement :

pH = – log [H+] = log 1/[H+]

Un pH de 7 indique la neutralité parce que c’est la concentration en H+ qui se trouve dans de l’eau pure – c’est la concentration naturelle de la dissociation des molécules d’eau (pour simplifier, nous pouvons dire que H2O se dissocie en H+ et OH).
Le pH du sol se mesure sur un échantillon saturé car c’est la concentration en H+ présents dans  la solution du sol mesurée.

L’importance du pH

Le pH est important pour plusieurs raisons :

La disponibilité des éléments nutritifs

Tous les éléments du sol sont plus assimilables dans des pH qui s’approchent de la neutralité. Le meilleur exemple est le phosphore. Dans les sols acides, le phosphore se complexe avec le Fer et devient insoluble. Dans les sols basiques, il se complexe avec le calcaire. Il peut donc avoir du phosphore dans le sol, mais ce phosphore est non-prélevable. Il devient soluble et donc assimilable dès que le pH est ajusté vers la neutralité. Faire un apport de phosphates sur un sol acide ou basique est donc une perte puisque les phosphates se rétrogradent assez rapidement. Il est impossible de gérer la fertilité chimique d’un sol sans gérer le pH en même temps. (http://unt.unice.fr/uoh/degsol/fertilite-physique.php)

Les problèmes de toxicité

Contrairement aux éléments nutritifs, les métaux sont plus solubles et donc assimilables à des pH acides. L’exemple le plus courant est une toxicité par l’Aluminium. Dans les pH plus élevés, l’Aluminium est non soluble et donc n’entre pas dans la solution du sol. Dès qu’il est en solution, il est prélevé avec les autres cations/anions et peut être toxique.

Les proportions de cations sur le complexe AH

Le pH du sol est une mesure de la concentration en H+ dans le sol. Puisqu’il n’y a pas un nombre infini de sites d’échanges, plus il y a de H+, moins il peut y avoir d’autres cations. Les cations – Ca2+, Mg2+, K+, et Na+ – sont considérés comme étant des bases. Plus le sol est acide, moins il y a de bases. Le pourcentage de bases qui occupent les sites de la CEC est défini comme étant :

([Ca2+] + [Mg2+] + (K+] + [Na+]) / CEC X 100 = Saturation en base (%)

On peut diviser les cations sur les sites échangeables en deux groupes : d’une part H+ et Al3+ et d’autre part les bases échangeables. Les H+ n’ont pas d’effets négatifs particuliers, les Al3+ par contre peuvent être toxiques.

Le type de cation sur les sites échangeables est très important. Plus le pH est faible, plus les H+ et Al3+ sont sur les sites échangeables et plus le risque de toxicité est important. Egalement, il y aurait moins de Ca2+ qui sont très favorables à une bonne structure. Donc la stabilité structurale est meilleure vers un pH neutre.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.