La structure du sol

La structure du sol
Share this post with friends!

La structure du sol représente le mode de disposition et d’arrangement des constituants solides qui déterminent  la texture du sol.

D’après (WIKIPEDIA, 2005) ; la structure du sol est défini par la façon d’arrangement naturelle et durablement des particules élémentaires en formant ou non un agrégat. Autrement dit l’agrégat  c’est l’organisation naturelle des constituants du sol  (figure n° 06).

Figure n° 06 : Structure schématique d'un macro-agrégat (BAUCHAMP 1989).
Figure n° 06 : Structure schématique d’un macro-agrégat (BAUCHAMP 1989).

La structure du sol fait référence à la façon dont les particules de sable, de limon, et d’argile sont disposées les unes par rapport aux autres (figure n° 07)

Figure n° 07 : Structure du sol  (BAUCHAMP, 1989).
Figure n° 07 : Structure du sol  (BAUCHAMP, 1989).

Les constituants qui donnent la forme de structure d’un sol sont assemblés sous forme de feuillets plus ou moins tassés et les liaisons entre eux sont plus ou moins soudées selon le type du sol et aussi des éléments qui le forment.

Selon MOREL (1996), la partie solide du sol cultivé est généralement constituée de 95% des éléments minéraux et de 5% des éléments organiques. Ce complexe est organisé sous le nom de structure du sol ou le mode d’arrangement des éléments de ce sol. Cette opération concerne les classes granulométriques (sable, limon, argile) qui sont considérées.

La structure du sol contrairement à la texture ne change pas ; elle évolue dans le temps.

D’après le même auteur MOREL (1996), il est facile de se faire une idée des changements de structure d’un sol en l’observant quant il est mouillé et quant il est sec :

  • Un sol mouillé : les constituants du sol semblent former une pâte.
  • Un sol sec : le sol se détache en une poussière qui s’écoule facilement entre les doigts.

Selon AFEISSA. (2000), pour caractériser une structure d’un sol, il faut déterminer l’arrangement des éléments structuraux sous trois aspects :

  • La forme et la taille des éléments structuraux
  • L’importance relative des pores et des parties solides qui déterminent la porosité du sol ;
  • la résistance de la structure à la rupture (l’intensité des liaisons entre les éléments structuraux).

Il y a lieu de distinguer les deux propriétés structurales suivantes :

  • La stabilité structurale : est l’aptitude d’une terre à résister à la dégradation de son état structurale par l’eau (CEDRA, 1993).
  • L’activité structurale : est l’aptitude d’une terre de se dégrader naturellement après avoir subi des compostages par lissage sur certaines pièces travaillantes (socs, lames de roues rotatives,….) (CEDRA, 1993 ; DUCHAUFOUR, 1988).

Selon DUCHAUFOUR (1998), la structure d’un sol détermine la répartition dans l’espace de matière solide et des pores dont certains sont occupés par l’eau, d’autres les plus grossiers par l’air.

Source:

ZAABOUBI Siham 2007. EFFETS COMPARATIFS DE DEUX OUTILS ARATOIRES (DISQUES – DENTS) ET DE DIFFERENTS PRECEDENTS CULTURAUX SUR LES PROPRIETES PHYSIQUES D’UN SOL CULTIVE EN CEREALES DANS LA REGION DE TIMGAD.

Université EL-HADJ LAKHDAR- BATNA.

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.