La race Sidahou ou Targuia – Sidaou

La race Sidahou ou Targuia – Sidaou
Share this post with friends!

Race originaire du Mali, elle est exploitée essentiellement par la population touareg et mène une vie nomade. En Algérie la Sidahou est encore inconnue sur le plan scientifique et économique. Elle représente moins de 0,13 % du cheptel ovin national soit environ 23.400 têtes (Feliachi K., 2003).

Ces moutons migrent depuis Fezzan en Libye jusqu’au Niger et au sud de l’Algérie (Hoggar- Tassili). Il était autrefois importée du Mali pour la viande, qui maintenait les effectifs élevés, mais depuis l’indépendance la population du Sahara a peu augmenté et la demande en viande remplacée par celle des animaux de la steppe et des hauts plateaux.

La conformation est mauvaise, toutefois il serait recommandé d’éviter d’un patrimoine génétique (Feliachi K., 2003).

Figure n°8 : Bélier et brebis de la race de Sidaho ou Targuia.
Figure n°8 : Bélier et brebis de la race de Sidaho ou Targuia.

Mensuration :

Tableau n°8 : Mensurations de la race Sidaho.

Tableau n°8 : Mensurations de la race Sidaho.

Aire d’expansion :

 La race Sidaho (ou Targhia) se trouve dans le grand Sahara du Sud algérien principalement dans les régions d’Adrar, Tindouf, Ain Salah, Tamanrasset, Djanet et Bechar (Chellig, 1992).

Source:

GHANI, ALI 2016 , Etude des quelques caractéristiques morphologiques des ovins, race Hamra.

Télécharger le document comlpet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.