La race Rembi

Figure n°2 : brebis et mouton de la race Rembi
Share this post with friends!

Cette race est particulièrement rustique et productive ; elle est très recommandée pour valoriser les pâturages pauvres de montagnes. L’effectif total est d’environ 2.000.000 de têtes soit 11,1 % du total ovin.

Il existe deux « types » de cette race :

  • Rembi du Djebel Amour (Montagne) ;
  • Rembi de Sougueur (Steppe) (Feliachi K., 2003).

Caractéristique :

La Rembi se caractérise par une laine couleur chamois, tête brune pâle alors que les pattes sont de couleur lièvre mouton. La laine couvre tout le corps et descend jusqu’aux genoux et aux jarrets. Les cornes sont spiralées et massives, les oreilles de taille moyenne tombantes, la queue est mince et d’une longueur moyenne.

La conformation est bonne, le squelette est massif, les pattes très robustes ressemblant au mouflon du Djebel Amour (figure n°2).

Figure n°2 : brebis et mouton de la race Rembi
Figure n°2 : brebis et mouton de la race Rembi

Beurrier et al. (1975) qualifient la Rumbi de race rustique, robuste mais exigeante en pâturage.

La productivité numérique et pondérale est la plus élevée comparativement aux races de la steppe. Le poids des animaux aux différents ages sont supérieurs de 10 à 15% de ceux de la race Ouled djellal (Feliachi K., 2003).

Une sélection massale et une augmentation de ses effectifs en race pure paraissent indispensables à brève échéance pour maintenir ce patrimoine génétique (Feliachi K., 2003).

Figure n3° : brebis de la race Rembi
Figure n3° : brebis de la race Rembi

Mensuration :

Très peu d’auteurs se sont consacrés à l’étude biométrique de la race Rumbi.

Toutefois les mensurations que l’on a pu trouver dans la littérature (Tableau N°3) sont plutôt générales.

Tableau n°3 : Mensuration de la race Rembi. 

Tableau n°3 : Mensuration de la race Rembi. 

Aire d’expansion :

Le berceau de la race Rumbi est la zone de Ksar chellala à Tiaret. L’aire d’expansion de cette race s’étend de l’Oued Touil à l’Est au Chott Chergui à l’Ouest et de Tiaret au Nord à Aflou et El-bayadh au Sud (Carte N°2) (Chellig, 1992).

Carte n°2 : aire d’expansion de la race rembi.
Carte n°2 : aire d’expansion de la race rembi.

Source:

GHANI, ALI 2016 , Etude des quelques caractéristiques morphologiques des ovins, race Hamra.

Télécharger le document comlpet PDF.

 

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.