Production végétale - cours

La fève

La fève Etude des propriétés biochimiques des polyphénols et tannins issus de Rosmarinus officinalis et Vicia faba L.

La fève (Vicia faba L.) est une plante herbacée robuste pouvant dépasser 01 mètre, a feuilles pennées terminées par une pointe, de folioles larges de couleur glauque.

L’inflorescence est en racème de deux à cinq fleurs parfois solitaire, à corolle blanche ou rosée, avec des taches noires sur les ailes. Le fruit est une gousse contenant des graines de forme ovale et aplatie avec une peau épaisse, les fèves, a chromosomes grands et moins nombreux que chez la plupart des espèces dans le genre 2n=2x=12. Cette espèce diffère des autres espèces de Vicia par l‟absence de vrilles et par son aspect du hile qui est à l’angle droit de la longueur de la graine (BELKHODJA., 1996). Cette plante est peu exigeante, elle préfère la chaleur et la température optimale pour sa croissance est autour de 20°C.

1 – Origine, répartition géographique et écologie

La culture de la fève remonte à la plus haute antiquité; elle était déjà mentionnée dans la Bible. Elle servait aussi de jeton de vote lors des saturnales et c’est là l’origine de la fève de la galette des Rois (BOND., 1988). Elle était connue en Europe, en Egypte et en Arabie.

En chine, sa culture remonte à 2800 ans avant l’ère chrétienne (LAWES et al., 1983).

Selon LADIZINSKY (1975), la majorité des auteurs considèrent son origine à l’Est et L’Ouest de l’Asie; pour d’autres L’Egypte, l’Ethiopie et l’Afghanistan (ABDALLAH., 1979).

En Europe, SCHULTZE-MOTEL (1972) in BELKHODJA (1996) rapporte que la fève remonte à la période du néolithique et qu’elle fut cultivée que vers la fin de cette ère en Espagne, Portugal et l’Est de l’Europe.

La fève est localisée dans l’étage bioclimatique de 250 mm de pluie, tolère bien le froid (HERZOG., 1984) et les hautes températures; la somme de températures nécessaires pour accomplir son cycle végétatif varie de 1900 à 2000 H (CARLU., 1952). La fève préfère les sols profonds, silico-argileux riches en matières nutritives et en humus (KOLEV., 1976).

2 – Intérêts économiques

La récolte mondiale de fèves s’élève à 4,75 millions de tonnes (FAO., 2002), dont :

Fèves vertes (1,02 millions de tonnes) et Fèves sèches (3,73 millions de tonnes).

Les fèves séchées sont toujours une des bases de l‟alimentation en Orient et en Afrique du Nord.

Elles furent, avant le haricot, le légume du cassoulet. Il faut les faire tremper avant de les cuire.

Elles s‟accommodent comme les haricots secs.

La farine de fève est utilisée dans des recettes régionales. Son ajout, à celles de blé et de seigle, est autorisé à raison de 2 % maximum dans la fabrication du pain. La farine de fève a une saveur prononcée de noisette et une texture onctueuse. Les « févettes » sont cueillies avant maturité. Elles ont une gousse vert-pâle et de petits grains.

La fève est une légumineuse riche en protéines végétales, en glucides, en vitamines du groupe B et en vitamine C . Elle l‟est également en fibres : quelques fèves croquées en début de repas sont un excellent moyen de lutter contre la constipation. C‟est un des légumes bénéfiques du régime méditerranéen.

La fève peut être consommée crue, mais sans la peau épaisse qui contient des tannins.

En Espagne, elle entre dans la composition du fabada, une sorte de cassoulet. En Italie, on la cuisine alla pancetta, avec des oignons et du lard. Au Moyen-Orient, elle est consommée en purée, en beignets ou en salade.

Previous post
Les légumineuses
Next post
Action combinée de la bentonite et la salinité sur le bilan minéral de la fève Vicia faba L

One thought

Add yours

  1. Pingback: Action combinée de la bentonite et la salinité sur le bilan minéral de la fève Vicia faba L - agronomie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.