LA CHARRUE A DENTS (CULTIVATEUR)

LA CHARRUE A DENTS (CULTIVATEUR)
Share this post with friends!

Définition et principe de fonctionnement

Selon SOLTNER (1986),  la charrue à dents est un instrument utilisé pour les travaux les plus profonds aux plus superficielles.

Les cultivateurs sont aussi utilisés pour la préparation d’un lit de semences et aptes à la traction animale  d’après WILLEM HOOGMOED, (1992).

DETRAUX et OESTGES (1979), dans ces  études détermine que les dents de la charrue sont généralement moins longues et plus larges pour réduire l’ameublissement du sol en profondeur et l’augmenter en largeur.

Selon SOLTNER (1986),  le principe de travail des dents dans le sol dépend de sa forme et sa rigidité.

Les composants de la charrue à dents

Selon DETRAUX et OESTGES (1979) la charrue à dents est composée en générale de deux principaux organes.

1- Les organes travaillantes

Les organes travaillants sont les pièces rigides ou flexibles appelées (socs) avec différentes formes.

Les socs sont fixés eux mêmes au cadre.

2- Le bâti

Le bâti est un cadre rigide formé de barres qui sont liées aux d’autres barres transversales qui portent les dents. Elles sont montées de manière à pouvoir déplacer à fin de travaillés le sol  (DETRAUX et OESTGES, 1979)

Types de cultivateurs

Selon la forme et l’utilisation des dents on peut deviser les cultivateurs en deux types :

1- Cultivateurs à dents rigides

Se sont des instruments  qui portent des dents rigides qui travaillent beaucoup plus dans les sols difficiles. Elles sont généralement articulées sur le bâti avec une position verticale par  un ressort qui facilite son mouvement surtout dans les sols rocheux                        (DETRAUX et OESTGES, 1979) (figure n°18).

Figure n° 18 : Cultivateurs à dents rigides (DETRAUX ; OESTGES, 1979)
Figure n° 18 : Cultivateurs à dents rigides (DETRAUX ; OESTGES, 1979)

2- Cultivateurs à dents flexibles

Elles travaillent aussi dans les mêmes conditions que les cultivateurs à dents rigides et le sol dans ce cas mieux travaillé grâces aux mouvements vibratoires des dents sur le sol   (DETRAUX et OESTGES, 1979) on trouve aussi des dents plates responsables sur l’ameublissement superficielle du sol à différentes formes (figure n°19).

Figure n° 19 : Cultivateurs à dents flexibles (DETRAUX ; OESTGES, 1979)
Figure n° 19 : Cultivateurs à dents flexibles (DETRAUX ; OESTGES, 1979)

Les avantages et les inconvenants de l’utilisation de la charrue à dents

1- Les avantages

Les cultivateurs sont utilisés  dans le but :

  • Ameublissement de la surface du sol
  • Arrachage des chaumes et destruction des mauvaises herbes.
  • Homogénéisation du sol et l’émiettement des mottes
  • Faciliter la conservation de l’humidité du sol
  • Préparation d’un lit de semence
  • Rendement horaire élevé
  • Une moindre usure des sols.
  • Utilisation possible avec les tracteurs puissants.
  • L’enfouissement éventuel des engrais

2- Les inconvenants

  • Destruction insuffisante des mauvaises herbes
  • Enfouissement très superficiel des résidus de récolte d’où risque de propagation des maladies.
  • Les sols sont soufflés.
  • Utilisation plus difficile en conditions humides.

Source:

ZAABOUBI Siham 2007. EFFETS COMPARATIFS DE DEUX OUTILS ARATOIRES (DISQUES – DENTS) ET DE DIFFERENTS PRECEDENTS CULTURAUX SUR LES PROPRIETES PHYSIQUES D’UN SOL CULTIVE EN CEREALES DANS LA REGION DE TIMGAD.

Université EL-HADJ LAKHDAR- BATNA.

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.