Irrigation d’olivier

Irrigation d'olivier
Share this post with friends!

Il faut considérer deux cas :

  • Irrigation d’appoint à la sortie de l’hiver ou au début du printemps  qui auront une influence sur le départ de la végétation, le développement des rameaux et la formation de fleurs. Ce sont les irrigations de fin janvier,février et parfois mars qui ont une très grande importance et valorisent les eaux de surface et les eaux de crue.
  • Irrigations permanentes qui stimule l’activité végétative, favorisent l’assimilation des éléments fertilisants et assurent des productions de haut niveau.

Ces irrigations débutent à la sortie de l’hiver (fin janvier) et se prolongent jusqu’à l’automne (fin septembre). Les doses varient en fonction de la nature du sol et climat. Elles peuvent se calculer en fonction de l’évapotranspiration en appliquant un coefficient de restitution de 70 %. Suivant la densité de la  culture,  les  méthodes, les moyens utilisés et les techniques d’irrigation sont des plus variées. Elles vont des pratiques les plus simples (irrigation par gravité) aux techniques les plus perfectionnées (irrigation goutte à goutte).

Source:

Baba Ahmed, Abdel malek 2017

effet des facteurs agro-écologique sur le rendement et la qualité d’huile d’olive.

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.