Généralités sur la pollution

Paramètres de pollution Généralités sur la pollution
Share this post with friends!

La pollution de l’eau est actuellement placée en tête des problèmes de l’environnement, car l’eau, l’interface entre l’air et le sol, subit les dégradations de ces deux milieux.

1.     Définition de lapollution

Elle correspond à la dégradation de la qualité d’un milieu, provoquée par les activités de l’homme (substances chimiques, déchets industriels, eaux usées et ménagères…).

Cette pollution représente un danger et une menace pour la santé publique, perturbe     les conditions de vie des végétaux et des animaux et compromet l’utilisation des éléments naturels tels que l’eau, les ressources biologiques.

On observe plusieurs formes de pollutions: chimique, physique, biologique (organique, bactériologique), sonore, atmosphérique, nucléaire.

Le  polluant  est  une  substance  susceptible  de  générer  un  effet   nocif  et   d’entrainer   une nuisance, une gêne pour les êtres vivants ou des  risques  pour  les  écosystèmes  (Boutiba, 2004).

2.     Eléments spécifiques de la pollution

D’après  Castany,  (1980),on   pourrait   caractériser   les   éléments   polluants   selon  les possibilités de dépollution qu’ils offrent, par exemple :

  • Eléments insolubles séparables physiquement (décantation, filtration, flottation)
  • Eléments séparables par voie chimique (précipitation, adsorption)
  • Eléments oxydables chimiquement (mesurés par la DCO)
  • Eléments biodégradables (mesurés par la DBO)
  • Eléments toxiques (métaux lourds).
  • Colorants, etc…

3.     Origine de la pollution

Suivant l’origine des substances polluantes, nous distinguons :

La pollution d’origine domestique qui se caractérise par des germes fécaux, de fortes teneurs en matières organiques, des éléments minéraux, des détergents. Pedoya, (1993)

– La pollution d’origine agricole est une source de pollution des eaux, qui n’est pas du tout négligeable. L’utilisation massive d’engrais chimiques, particulièrement riches en nitrates, chlorures, potassium dont l’excès peut passer aussi bien dans les eaux souterraines que dans les eaux de surface; ainsi que l’utilisation de pesticides et autres produits pour la destruction des insectes, mauvaise herbes…etc. (Dupont, 1981).

4.     Principaux types de pollution

Les pollutions peuvent être classées, selon leur nature, en quatre catégories : physiques chimiques, organiques et microbiologiques.

  • La pollution organique constitue souvent la fabrication la plus importante d’autant plus que dans son acception la plus large ; cette forme de pollution peut être considérée comme résultant des activités. Selon Gaid, (1984)
    • La pollution  microbiologique  des  eaux  se  traduit  par  une  forte  contamination   par de nombreux agents pathogènes, bactéries et virus.(Ramade, 2005)
    • La pollution chimique des eaux est causée par plusieurs groupes de produits selon Fresenius et Schneider, (1990).
      • Les déchets organiques sont présents dans les décharges publiques et les eaux d’égouts tels que les cadavres, matières fécales des animaux et de l’homme.
    • Plusieurs types de dérivés d’hydrocarbures causent cette pollution dont la marée noire, les rejets de certains déchets par les bateaux, les rejets d’huiles de vidange dans les décharges et enfin les accidents de véhicules ou les fuites de
    • Concernant les détergents et les produits de synthèse, la production industrielle multiplie les besoins en sels de métaux lourds dont les risques toxiques ont été malheureusement illustrés : mercure, zinc et plomb retrouvés à des concentrations préoccupantes dans les eaux d’alimentation.
    • L’activité agricole, aujourd’hui, avec l’utilisation massive d’engrais, et l’élevage industriel, devient polluante. Les fertilisants augmentent certes les rendements, mais leur application répétée, à de trop fortes doses, conduit à une pollution des sols par les impuretés qu’ils renferment. De plus, les phosphates et les nitrates apportés en excès sont entraînés par les eaux superficielles et contaminent ainsi les nappes phréatiques. De même, les pesticides minéraux ou organiques utilisés pour lutter contre les ennemis des cultures peuvent polluer les sols et la biomasse (Koller, 2004).
    • On cite trois principaux agents physiques de la pollution ; la chaleur, les matières en suspension et la radioactivité.
      • La pollution thermique est due aux rejets des eaux utilisées pour le refroidissement d’installations industrielles diverses. Ce réchauffement engendre de nombreux inconvénients tels que l’appauvrissement des eaux en oxygène, l’action stimulante sur la vitesse de multiplication des algues, ainsi que la croissance de l’activité bactérienne (Koller, 2004).
    • Les matières en suspension proviennent des rejets urbains ainsi que des phénomènes d’érosion des sols en milieu rural où la culture est menée de façon intensive. Castany (1980)

Définies comme étant le poids en mg/l des éléments en suspension, elles comportent les matières organiques et les matières minérales (Gaid, 1984).

  • La pollution radioactive, consiste en la présence de l’élément radioactif dans l’eau en concentration inadmissible. Elle peut être liée au voisinage des mines d’uranium, à proximité des mines et des réacteurs nucléaires. (Mohamedi, 1992)

5.     Effets de la pollution

L’eau  peut  devenir  un  variable  instrument  de  la  mort,  car  elle  peut  véhiculer     des micro-organismes pathogènes et ou des substances chimiques toxiques.

La pollution chronique affecte les cours d’eau et les lacs ; elle entraine la disparition de la faune et de la flore aquatique.

L’augmentation  de  la  turbidité  peut  causer  aussi  un  handicap  dans  le  traitement  de l’eau potable. Elle diminue la photosynthèse.

L’effet  de  la  pollution  sur  l’homme   est   très   important.   L’eau   polluée   cause  des maladies très graves telles que le choléra, la typhoïde, les diarrhées, les gastro entérites, elles-mêmes causées par des bactéries, des virus etc.…

La pollution peut avoir des effets cumulatifs, qui ne manifestent leur nocivité qu’après un temps assez long. (Gounelle, 1993)

6. Maladies dues à la pollution des eaux

Le tableau suivant dresse un inventaire restreint des origines et des maladies provoquées par les micro-organismes présents dans les eaux usées.

Tableau II.1:Origine et maladies provoquées par les micro-organismes présents dans l’eau (Gaid, 1984)

Micro-organismes Maladies Origine
Schiglles Dysenterie bacillaire Eaux usées
Brucellea Brucellose Eaux usées, lait
M.tubercullosis Tuberculose Eaux des sanatoriums

et des hôpitaux

Entamoeba

Hystolitica

Fièvre typhoïde Eaux usées
Vibrio choléra Choléra Eaux usées
Virus

Entérovirus Echo

Poliomyélite Diarrhées  

Eaux usées

Insectes vecteurs Filariose urbaine Eaux usées

Source:

BOUGHARI DJAOUHAR 2016

Caractérisation et de traitement des eaux résiduaire d’une industrie textile (SOFACT- Tissemsilt.)

Université Abdelhamid Ibn Badis-Mostaganem

Télécharger le document complet.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.