Fumiers et fertilisants de la tomate

Fumiers et fertilisants de la tomate
Share this post with friends!

Afin d’obtenir des rendements élevés, les tomates ont besoin de fertilisants. Il existe deux groupes de produits qui permettent d’apporter des éléments nutritifs : les fumiers organiques, et les fertilisants chimiques.

1.   Fumure Organique

Au moment du labour, il est conseillé d’enfouir 40 à 50 tonnes de fumier bien décomposé à l’hectare. La tomate apprécié tout particulièrement les engrais verts (Andry, 2010).

2.   Fertilisants chimiques

Les fertilisants chimiques (à l’exception du calcium) n’améliorent pas la structure du sol mais ils enrichissent le sol en y apportant des éléments nutritifs. Les fertilisants chimiques sont relativement coûteux, mais dans certaines régions ils sont moins chers que le fumier par rapport à la quantité d’éléments nutritifs apportés. Pour une exploitation à petite échelle et dans les situations de prix fluctuants et de faibles rendements (causés par des maladies, des conditions météorologiques défavorables ou des sols pauvres), il n’est pas rentable d’utiliser beaucoup de fertilisants chimiques. L’on peut répartir les fertilisants chimiques en deux groupes : les fertilisants composés et les fertilisants simples (Shankara et al., 2005).

2.1.    Fertilisants chimiques composés

Ce type de fertilisant est un mélange d’azote (=N), de composés de phosphore (=P2O5) et de potasse (=K2O). Le fertilisant composé 12- 24-12 contient 12% de N (Azote), 24% de P (phosphore) et 12% de K (Potassium) (Shankara et al., 2005).

2.2.    Fertilisants chimiques simples

Ce type de fertilisant ne contient qu’un seul élément nutritif. Il est utilisé lorsqu’une  culture présente une déficience spécifique (que l’on traite par ex. avec de l’azote nitrate, de l’urée ou du super phosphate).La tomate nécessite surtout du phosphore après le repiquage. Les applications d’azote et de potasse sont plus appropriées pendant la phase de croissance de la culture.

Utilisez un fertilisant à libération lente des éléments nutritifs pendant la saison des pluies et un fertilisant à libération rapide des éléments nutritifs pendant la saison sèche. Dans les pays tropicaux, les quantités d’application des fertilisants chimiques varient entre 40 et 120 kg/ha pour l’azote, 30  et 90 kg/ha pour la phosphate et 30 et 90 kg/ha pour la potasse. Ne répandez jamais de fertilisants chimiques sur de jeunes plants ou sur des plantes humides car ceci provoquera des brûlures. (Shankara et al., 2005).

Source:

SEKHOUNA, DJAMILA 2016 . UTILISATION DES BIOENGRAIS A BASE DE QUELQUES ALGUES MARINES POUR L’AMILIORATION DES PRODUCTIONS VEGETALES CAS DE LA TOMATE.

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.