FORMATION DE L’ŒUF

FORMATION DE L'ŒUF
Share this post with friends!

1. Au niveau de l’ovaire

L’ovaire est constitué par une glande unique, en grappe appendue sur le côté gauche le long de la ligne médiane de la cavité abdominale. La surface de cette glande est parsemée d’une granulation de follicules ovariens, dont chacun est destiné à constituer un œuf.

Le nombre de ces follicules correspond au total d’œufs que pondra la poule au cours de son existence.

Il se chiffre en moyenne à 600, il peut s’échelonner jusqu’à 1000 (Michaux A, 2005) En période de ponte, la grappe ovarienne devient énorme et les follicules à 0des degrés divers de maturité apparaissent sous la forme bien connue du «jaune d’œuf » (Villate D, 1997)

2. Au niveau de l’oviducte

Entre l’ovulation ou émission de l’ovule et la ponte s’écoulent de 24 à 26 heures pendant lesquelles se formeront les membranes et coquilles de l’œuf.

L’oviducte de poule présente plusieurs régions ayant chacune un rôle précis .

2.1 L’infundibulum

C’est à ce niveau que se déroule la fécondation si des spermatozoïdes sont présents, par des mouvements péristaltiques, l’ovule est capté à ce niveau puis franchit l’endroit en une vingtaine de minutes (Tétry A ; Crimail P,1981) .

2.2 Le magnum

C’est une région contournée et glandulaire, l’œuf y entre selon un grand axe et y demeure 3 heures.

Il s’y entoure de fibres de mucine et d’albumen très dense ; la couche de blanc qui se forme ainsi est plus mince en direction du cloaque :

ce sera le petit bout de l’œuf La formation de l’albumen ou blanc commence par le dépôt de protéines visqueuses qui au fur et à mesure de la descente de l’œuf et du fait des mouvements de rotation vont prendre une disposition spiralée ; les chalazes (Tétry A ; Crimail P, 1981) .

2.3 L’isthme

Il est moins contourné et reçoit l’œuf durant 01 heure pendant laquelle se déposent les fibres de kératine qui formeront la double membrane coquillière Ces dernières sont encore plissées à la sortie de l’isthme, elles sont accolées sur toute leur surface à l’exception de «la chambre à air » (Tétry A ; Crimail P, 1981)          .

2.4 L’utérus

L’œuf y séjournera de 20 à 22 heures, à ce niveau l’albumen est achevé par imbibition (les 50-60% restants), il y a apport d’une solution saline qui hydrate l’albumen et lui donne son Volume définitif.

Les membranes coquillières sont formées en 03 couches successives :

  • une couche mamillaire,
  • une couche spongieuse,
  • une couche cuticulaire qui peut fixer des

La coquille minéralisée se dépose, elle est composée de sels de calcium d’où l’apport important de calcium au moment de la ponte (Wolff E cité par Tétry A ; Crimail P, 1981) .

2.5 Le vagin

L’œuf y séjourne environ un quart d’heure, il assure le transit de l’œuf vers l’extérieur lors de l’oviposition (ponte) L’évagination de cette dernière portion évite le contact direct avec les parois du cloaque et les souillures d’origine fécale (Tétry A ; Crimail P, 1981) .

Source:

Mohamed El Amine El Mascri 2018 , Effet du système d’élevage sur les paramètres de conformation et la composition des œufs de poule.

Université Abdelhamid Ibn Badis-Mostaganem.

Télécharger le document complet.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.