Flétrissure fusarienne sur la pomme de terre

Flétrissure fusarienne sur la pomme de terre
Share this post with friends!

La flétrissure fusarienne ou fusariose est connue dans la plupart des provinces. On la prend souvent pour la flétrissure verticillienne mais elle a moins d’importance économique.

Symptômes

La flétrissure fusarienne se distingue de la verticilliose par l’ampleur de l’infection au voisinage des tissus vasculaires (figure 1). En terres froides et détrempées, la pourriture s’installe dès le début de la saison dans la partie souterraine de la tige; la plante flétrit et meurt. En périodes de sécheresse ou en fin de saison, la maladie se développe plus lentement et la décoloration de la tige et des nouveaux tubercules est plus marquée. Parfois le plant tourne au jaune doré, sauf quelques feuilles du sommet qui demeurent vertes.

Figure 1 Flétrissure fusarienne: décoloration de la tige
Figure 1 Flétrissure fusarienne: décoloration de la tige

S’il y a trop d’eau dans le sol, surtout dans les terres irriguées, un type de pourriture, semblable à celle de la rhizoctonie, cerne la base de la tige. Les feuilles se retroussent, virent au violet et prennent l’aspect d’une rosette; il se forme des tubercules aériens.

La couleur des tubercules gravement atteints s’altère au niveau du tissu vasculaire et une pourriture sèche, poudreuse, s’installe dans la région du talon. Les nouveaux tubercules sont parfois atteints d’une pourriture aqueuse.

Biologie

Les spores hivernent dans les résidus de culture enfouis ou en entrepôt dans les pommes de terre infectées. Durant la saison de végétation, le champignon s’introduit dans le plant au niveau des racines et se répand jusqu’aux tubercules.

Lutte

Traitement des semences, assolement et application des mesures sanitaires recommandées.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.