flétrissure bactérienne sur la pomme de terre

flétrissure bactérienne sur la pomme de terre
Share this post with friends!

La flétrissure bactérienne, aussi appelée flétrissement bactérien ou bactériose annulaire, est une des maladies les plus graves de la pomme de terre au Canada. Extrêmement infectieuse, elle se propage par les couteaux à plantons, par les planteuses, les arracheuses et même les contenants. Il suffit d’un seul plant malade dans un champ pour qu’il soit refusé à l’inspection pour la certification de la semence.

Les pertes de pommes de terre de consommation sont parfois élevées parce que les tubercules pourrissent dans le champ ou à l’entrepôt.

Symptômes

Le premier symptôme, généralement observable peu après la floraison, est un flétrissement et un léger enroulement des feuilles inférieures. Certaines tiges d’un plant peuvent être fanées, les autres paraissant saines. Les folioles atteintes tournent au vert pâle, avec des plages jaune pâle entre les nervures (figure1). La maladie se propage rapidement par temps chaud et sec. Il est parfois difficile de la reconnaître par temps frais, sur les variétés résistantes ou dans les champs atteints du mildiou.

Figure 1 Flétrissure bactérienne: folioles d'un plant infecté
Figure 1 Flétrissure bactérienne: folioles d’un plant infecté

Les tubercules infectés présentent parfois des plages rougeâtres au niveau des yeux; parfois la peau est fendillée et tuméfiée (figure 2).

Figure 2 Flétrissure bactérienne: tubercule gravement atteint
Figure 2 Flétrissure bactérienne: tubercule gravement atteint

Les tubercules légèrement atteints peuvent paraître sains mais en les sectionnant transversalement au niveau du talon, on aperçoit, dans l’anneau vasculaire, une pourriture allant du jaune crémeux au brun clair (figure 3) inodore et de consistance grumeleuse ou caséeuse. Si l’on presse le tubercule entre le pouce et les autres doigts, l’anneau laisse suinter une substance aqueuse (figure 4). Des organismes de pourriture molle envahissent souvent les tubercules atteints qui se désintègrent et ne laissent qu’une coquille externe. Il n’est pas rare de trouver de ces tubercules creux dans les champs.

 

Figure 3  Flétrissure bactérienne: infection de l'anneau vasculaire; à noter la coloration jaunâtre de l'anneau vasculaire et le suintement bactérien.
Figure 3  Flétrissure bactérienne: infection de l’anneau vasculaire; à noter la coloration jaunâtre de l’anneau vasculaire et le suintement bactérien.
Figure 4  Flétrissure bactérienne:  symptômes avancés
Figure 4  Flétrissure bactérienne:  symptômes avancés

Biologie

Les bactéries hivernent dans les tubercules malades, sur les contenants et sur les instruments agricoles. A partir du planton, l’organisme passe dans le feuillage et provoque le flétrissement. A mesure que se forment les nouveaux tubercules, les bactéries les envahissent par les stolons.

La maladie se propage surtout par le couteau utilisé pour sectionner les plantons et par le matériel de plantation, particulièrement celui du type automatique. La maladie se propage d’une ferme à l’autre par l’échange de matériel de sectionnement, de plantation et d’arrachage, ainsi que par l’emploi de sacs de jute ou d’autres contenants contaminés.

Lutte contre la flétrissure bactérienne

Le seul moyen pratique de lutte contre la flétrissure bactérienne est d’employer des plants exempts de la maladie. En une seule année, la flétrissure peut, à partir de quelques tubercules injectés, se propager à 30% de la récolte.

Dans les cas des producteurs de plants certifiés, planter de petits tubercules entiers, ce qui dispense d’utiliser des couteaux de sectionnement. Si l’on coupe les tubercules de semence, il faut désinfecter les couteaux.

Lorsqu’on constate la maladie dans une ferme, vendre la récolte sans l’entreposer, nettoyer et désinfecter le matériel, l’équipement, les entrepôts et détruire les sacs usagés.

Si l’on emprunte ou si l’on prête du matériel, le désinfecter avant de l’utiliser.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.