Facteurs qui régissent la consommation de l’eau par les cultures

Facteurs qui régissent la consommation de l’eau par les cultures
Share this post with friends!

Le Climat :

Selon Puech, Marty et Maertens, (1976), la consommation d’eau des végétaux est sous l’étroite dépendance des conditions climatique.

Le Sol :

Intervient par sa réserve hydrique qui présente de grandes variations saisonnières. Durant les périodes estivales, le sol connaît une phase de dessèchement. Durant l’automne et l’hiver la réserve se reconstitue à partir des précipitations (Vilain, 1987).

L’espèce végétale :

Perrier et Abdulbari , (1987) a montré que les mécanismes de transferts, de régulation de l’utilisation de l’eau par la plante sont en fonction de sa physiologie, de sa morphologie et de sa dynamique de croissance.

Les caractères propres aux cultures (espèces, stades phénologiques, degré de couverture du sol) jouent un rôle très important dans les modalités de consommation de l’eau (Puech,  Marty et Maertens, 1976).

Facteurs nutritionnels :

Le potassium joue un rôle important dans la réduction des pertes en eau par transpiration et augmente l’efficacité de son utilisation (Maura et Cupta, 1984). Si la plante est pauvre en potassium, la fermeture des stomates et « paresseuse » et il ya perte d’eau au moment où la plante en a besoin (Edward, 1981).

Les carences azotées se traduisent par une augmentation des résistances à l’absorption de l’eau (Morizet et Mingeau, 1976 cité par Yaker, 1983).

Source:

BOUZIDI NORA 2005. action de cinq provenances de porte – greffes francs d’abricotier (Prunus armeniaca. L) au déficit hydrique. Tolérance à la sécheresse.

Télécharger le document PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.