Production végétale - cours

Les facteurs du milieu influençant le cycle de vie des vers de terre

Les facteurs du milieu influençant le cycle de vie des vers de terre

En réponse à des conditions extérieures (températures, humidité ou réaction à une substance ou à une agression), les vers de terre peuvent cesser leur activité et entrer en léthargie pendant un certain temps. Il existe différents types d’inactivité (Bouché, 1972 ; Diaz Cosín et al., 2006).

La diapause est déclenchée par la dessiccation du milieu ou un agent traumatisant, comme l’ablation d’une partie du corps par exemple (Saussey, 1966).

Le ver ne s’alimente plus, vide son intestin et s’installe dans une logette sphérique individuelle en profondeur où il s’enroule en excrétant du mucus afin de s’affranchir des conditions extérieures.

La sortie de diapause peut être contrôlée par des neurosécrétions du ver ; on parle alors de diapause obligatoire. Elle peut également être contrôlée par les conditions du milieu ; il s’agit de diapause facultative (Saussey, 1966).

Cette forme de léthargie ne modifie que très faiblement la teneur en eau du ver mais peut provoquer une perte de poids de l’animal. L’hibernation, provoquée par une température du sol basse, prend fin dés que le sol se réchauffe de quelques degrés.

Previous post
Le cycle de vie et la longévité des vers de terre
Next post
Catégories écologiques des vers de terre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.