Evolution de la fertilité en fonction de la température relevée ou appliquée avant, après ou au moment de l’insémination

Technique de l’insémination artificielle
Share this post with friends!

Avant l’insémination artificielle :

INGRAHAM et coll. (1974) constataient une dépression du CR quand la température et l’humidité étaient élevées 2 jours avant l’accouplement.

Lors de l’insémination artificielle:

En 1963, KELLY et HURST montrèrent qu’il existait des variations significatives de la fertilité en fonction de la température au moment de la collecte de la semence et de l’insémination artificielle.

Néanmoins, la fertilité est continuellement faible lorsque la température du jour de l’insémination est supérieur ou égale à 33°C, quelles que soient les données climatiques avant ou après (CAVESTANY et coll., 1985).

Après l’insémination artificielle :

Ce sont surtout les conditions climatiques directement associées au jour de l’œstrus et de l’insémination, et plus particulièrement entre 2 et 11 jours autour de ces événements qui révèlent importantes (FAGET, 1992).

Source:

KHARROUBI NAWEL 2016 ,

ETUDE DES CARACTERES MORPHOLOGIQUES DES CHEVAUX BARBES.

Université Abdelhamid Ibn Badis-Mostaganem.

Télécharger le document complet.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.