Evaluation de paramètres de reproduction d’un cheptel ovin race Rumbi

Evaluation de paramètres de reproduction d’un cheptel ovin race Rumbi
Share this post with friends!

Le classement des races ovines algériennes n’est pas aisé, au vu du manque de données vis-à-vis ce sujet, ainsi que la fragmentation qui caractérise la population ovine algérienne. En général l’élevage ovin algérien se fait d’une façon traditionnelle, les croisements sont rarement contrôlés.

L’élevage en race pure est une pratique nécessaire à la sauvegarde du patrimoine national en race ovine et son amélioration génétique s’impose pour assurer de bon rendement. La variabilité génétique demeure encore grande au sein d’une même population mais les possibilités de sélection de souches parentales existent toujours, car les différentes races se distinguent par une homogénéisation autour de certain phénotype.

Au niveau de l’ITELV de Ksar Chelllala un plan de relance de la race Rumbi est mise en place, la race pure est menacée de disparition, vu le mélange des races au niveau des élevages, et la difficulté de contrôler le cheptel national. Notre contribution consiste à enrichir les connaissances scientifiques sur la race Rumbi à travers l’exploitation des résultats de reproduction de cette race durant les années 2009 et 2010, et l’évaluation des travaux réalisés.

L’exploitation des résultats repose sur un travail de terrain consistant en des sorties et visite de la ferme de démonstration et production de semence de Ksar Chellala, récolte des données, et observations faites in situ. A part les travaux de CHELLIG (1992), la littérature scientifique reste pauvre en matière information sur les paramètres de reproduction de cette race.

L’objectif assigné à ce travail est l’obtention d’amples informations sur la race Rumbi.

Sommaire

Introduction

Chapitre I : Synthèse bibliographique.

1. Races ovines en Algérie

1. 1. Races principales

1. 1. 1. Race Ouled Djellal (Arabe Blanche)

1. 1. 2. Race Béni-Iguil (Hamra)

1. 1. 3. Race Rumbi

1. 2. Races secondaires

1. 2. 1. D’men

1. 2. 2. Berbère à laine Zoulaï

1. 2. 3. Race Barbarine (mouton de Oued Souf)

1. 2. 4. Race Targui-Sidaou

2. Systèmes d’élevage

2. 1. Élevage en plain air dit extensif

2. 2. Élevage en bergerie dit intensif

2. 3. Élevage en semi-bergerie dit semi-intensif

3. Alimentation

3. 1. Type d’aliments

3. 2. Composition de la ration

3. 3. Utilisation maximale des pâturages et du fourrage

3. 4. Complémentation minérale et vitaminique ou C.M.V.

3. 5. Apports minéraux

3. 6. Besoins en eau

3. 7. Alimentation des jeunes et sevrage

3. 8. Alimentation des animaux en production

3. 9. Engraissement des agneaux

3. 10. Alimentation des agnelles de renouvellement

4. Paramètres de la reproduction

4. 1. Fertilité

4. 2. Prolificité

4. 3. Fécondité

4. 4. Mortalité des agneaux

5. Méthodes de lutte

5. 1. Lutte libre

5. 2. Lutte par lots

5. 3. Lutte avec monte en main

6. Pathologies dominantes

6. 1. Maladies nerveuses

6. 2. Maladies de l’appareil locomoteur

6. 3. Principales maladies parasitaires du mouton

6. 4. Autres maladies parasitoses externes

6. 5. Maladies de l’appareil respiratoire

6. 6. Maladies de l’appareil digestif

6. 7. Maladies de l’appareil reproducteur

Chapitre II : Matériels et méthodes.

1. Objectif et méthodologie adoptée

2. Présentation de la ferme

3. Organisation de la structure

4. Conception générale de la structure au sein de la ferme

5. Bergerie

6. Constitution du cheptel

6. 1. Année 2009

6. 2. Année 2010

7. Tri et réformes

8. Contrôle du cheptel

9. Alimentation

9. 1. Rationnement des brebis

. 1. 1. Flushing

9. 1. 2. Steaming

9. 2. Rationnement des agneaux

10. Abreuvement

11. Lutte

Chapitre III : Résultats et discussions.

1. Constitution du cheptel

1. 1. Constitution du cheptel en 2009

1. 2. Constitution du cheptel en 2010

2. Réformes

3. Alimentation

4. Résultats des paramètres de reproduction

4. 1. Taux de fertilité

4. 2. Taux de prolificité

4. 3. Taux de fécondité

4. 4. Taux de mortalité

5. Comparaison des paramètres de reproduction entre 2009 et 2010

5. 1. Fertilité

5. 2. Prolificité

5. 3. Fécondité

5. 4. Mortalité

5. 4. 1. Mortalité de l’année 2009

5. 4. 2. Mortalité de l’année 2010

6. Pathologie

Conclusion

Références bibliographiques

Annexes

Références bibliographique

  • ABBAS.M.K (1985) : Contribution à la connaissance des races ovines algériennes, INA, El Harrach.
  • ALUJEVIC-M. (1978) : Tables d’alimentation des animaux. F.A.O.
  • AMIAR ABDELA HAMID (1996) : Effet de traitement hormonal (FGA + PMSG) sur les paramètres de reproduction des brebis de la race Hamra en période d’anoeustrus saisonnier (I.T.E.B.O-Sebaine).
  • ARTOISEMENT. P., BISTER. J.C et PAQUA. R. (1982) : La préparation des brebis à la lutte utilité de flushing. Rev. de l’agr. n°6, vol.35, Nov-Dec, 3257-3267.
  • BARILLET et al. (1983) : Intérêts comparés, zootechniques et économiques de la reproduction en insémination artificielles ou en monte naturelle selon l’espèce, le type de production, la taille du troupeau, le mode conduite, les colloques de l’INRA N°29.
  • BERNEY. F. (1979) : Facteurs de variation de prolificité 5ème J.O.R.C, 1979.
  • BERRAG. B. (2000) : Maladies parasitaires du mouton sur parcours. Le bulletin mensuel d’information et de liaison de PNTTA, n° 69 Juin 2000.http://www.vulgarisation.net/69.pdf.
  • BOUIX. J.; PRUD’HON. M.; MOLENAT. G.; BIBE. B. ; FLAMANT. J. C. ; MAUQERE. M. et MICHELLE. J. (1985) : Potentiel de prolificité des brebis des systèmes utilisateurs de parcours. Résultats expérimentaux 10è JROC, 25-26-290.
  • BOUKHLIQ. R. (2002) : Cours en ligne sur la reproduction ovine : Méthodes de reproduction ‘Insémination artificielle’. Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, département de reproduction animale www.refer.org.ma/ovirep/cours4/lia.htm
  • BRUGERE-PICOUX-J. (2004) : Manuelles pratique «Maladies des moutons », édition France Agricole. 231p.
  • BRUNNEL. J. C. (1975) : Performances de reproduction et d’élevage de brebis FINNOISE et RAMANOVE race pure. TROC .SPEOCIL.3p.18-33.
  • CAJA-G. et GARGOURI-A. (2007) : Orientations actuelles de l’alimentation des ovins dans les régions méditerranéennes arides. produccion animal universidad autonoma de barcelona bellaterra, barcelona Espagne.
  • CHELLIG. R. (1992) : Les races ovines Algériennes, édition O.P.U. 120p.
  • COOP. I. E. (1962) : Live weight productivity relation shep in sheep. Live weight and reproduction New Zeland journal of agricultural research.
  • CORCY- J.C. (1991) : La chèvre. Paris, La maison rustique.
  • CRAPLET-C. et THIBIER-M. (1984) : Le mouton, édition VIGOT PARIS 1984.
  • DE L’CLUSE-RB. (1960) : L’élevage moderne du mouton, collection la terre, édition : La maison Rustique Flammarion, 128-131p.
  • DERIVAUX-J. et ECTORS-F. (1980) : Physiopathologie de gestation et obstétrique vétérinaire, édition le Point Vétérinaire, Maison Alfort, 273p.
  • DUDOUET-C. (1997) : La production du mouton, édition France agricole, 272p.
  • FASSI-FEHRI.M. et LEFÉVRE.P-C. (2003) : Principale maladies infectieuses et parasitaires du bétail. Maladies virales, tome 1, édition tec et doc, édition médicales internationales, p 415.
  • FONTAINE-M. et CADORE-JP. (1995) :VADEMECUM du vétérinaire, édition Vigot, 1672p
  • FORREST. P. A. et BICHARD. M. (1974) : Analysis of production records from a low land sheep flok.1. Flok statistics and reproductive performane anim prod, 19-25-32.
  • GAROUD-R. , JOSEPH-M.M. et JUSSIAU-R. (2004) : Nutrition et alimentation des animaux d’élevage. Dijon, Educagri.
  • GUN et ROBINSON.J. (1963) : Oestrus cycle of the ewe and doe. In: COLE.H.H and CUPPS.P.T. (eds) Reproduction in domestic animals. Academic press, New-york.
  • JARRIGE. R. (1988) : Physiologie et pathologie périnatales chez les animaux de ferme. INRA. Paris.
  • JEAN-BLAIN-C. (2002) : Introduction à la nutrition des animaux domestiques. Paris, Lavoisier Tec et Doc.
  • LEFORBAN-Yves. (2003) : Principale maladies infectieuses et parasitaires du bétail. Maladies virales, tome 1, édition tec et doc, édition médicales internationales, p339.
  • LOUIS-MARIE CAILLEAU (2006) : S’installer en élevage ovin 2006,www.instelevage.ovin.fr.
  • MAZOUZ-M. (1985) : Mémoire de fin d’étude, pratique de l’élevage ovin, institue de technologie agricole de MOSTAGHANEME, département zootechnie.
  • MORAND-FEHR-P. (1996) : Alimentation énergétique de la chèvre laitière et stratégie pour réduire les risques d’acidose et de cétose. Journées nationales des GTV, Angers.
  • PATOUT-O. et LEPETITCOLIN-I. (2001) : Approche technico-économique dans les élevages ovins bio. Exemple de la production de lait de brebis dans le rayon Roquefort. » Bulletin des GTV (Hors-série Elevage et Agriculture Biologique).
  • PRUDHON. M. et DENOY. J. (1969) : Effet de l’introduction du béliers vasectomisés dans un troupeau mérinos d’Arles ,15 jours avant le début de la lutte de printemps sur l’apparition des œstrus la fréquence de détection des rites et la fertilité des brebis Pp 95 – 109 annales zootechnique(1996).
  • PUSER. A.F et YOUNG. G. B. (1964) : Mortality among twin and single lambs. Anim pro pp 6,321–323.
  • REGAUDIE-R. et REVELEAU-L. (1969) : Le mouton, édition Ballière et fils, éditeurs.
  • RIVIERE-R. (1991) : Manuels d’alimentation de ruminants domestiques en milieu tropical, 9ème collection, manuel et précis d’élevage, p46-206.
  • RICHARD. M. et COOPER. M. M. (1966) : Analysis of production records lowland sheep flock lamb mortality and growth of 16 weeks.anim .prod, 8,401-410.
  • TCHAMITCHAN. L. et RICORDDEAU. G. (1974) : Facteurs de variation de la fertilité et de la prolificité du rythme accéléré de reproduction chez les ovins à viande. Congres mondial de la génétique appliquée à l’élevage MADRID –ESP-OCT 74. 979-988.
  • THERIEZ. M. (1975) : Maîtrise des cycles sexuels chez les ovins pp 115-169, searle, paris.
  • TURRIES. V. (1977) : La reproduction des ovins polycopie cours INA, EL HARRACH département de zootechnie.
  • VILLEMIN-M. (1984) : Dictionnaire des termes vétérinaires et zootechnique 3ème édition. Vigot, Paris, 470p.
  • ZIDANE. K. (1999) : Suivi clinique et histologique des paramètres de la reproduction chez la brebis, thèse de Magister.

Télécharge

telecharger

ici

ou

telecharger

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.