Production végétale -mémoires

ETUDE DE LA BIODIVERSITE DES LOMBRICIENS ET LEURS RELATIONS AVEC LES PROPRIETES DU SOL DANS DIFFERENTS ETAGES BIOCLIMATIQUES, DANS L’EST ALGERIEN

ETUDE DE LA BIODIVERSITE DES LOMBRICIENS ET LEURS RELATIONS AVEC LES PROPRIETES DU SOL DANS DIFFERENTS ETAGES BIOCLIMATIQUES, DANS L’EST ALGERIEN

Télécharger mémoire intitulé ETUDE DE LA BIODIVERSITE DES LOMBRICIENS ET LEURS RELATIONS AVEC LES PROPRIETES DU SOL DANS DIFFERENTS ETAGES BIOCLIMATIQUES, DANS L’EST ALGERIEN

Résumé

L’objectif de notre travail vise à décrire la biodiversité de la faune lombricienne dans l’Est algérien, le long d’un gradient depuis le littoral jusqu’au désert, ainsi que leurs relations avec les facteurs édaphiques (pH, Conductivité electrique, Matière organique et texture du sol) et climatiques. Dix-huit espèces sont recensées dans cette étude : Aporrectodea trapezoidesAporrectodea rosea, Allolobophora molleri, Aporrectodea montícola, Octodrilus complanatusAporrectodea carochensis, Octodrilus maghrebinus, Eisenia fetida, Dendrobaena byblica, Aporrectodea tetramammalis, Eiseniella tetraedra, Proctodrilus antipae, Octolasion lacteum, Aporrectodea caliginosa, Allolobophora chlorotica, Microscolex dubius, Microscolex phosphoreus et Hormogaster redii.

L’espèce Ap. trapezoides domine dans l’ensemble du terrain d’étude (PDC = 50,37%).

En ce qui concerne la démoécologie, les valeurs moyennes de la densité et la biomasse des lombriciens diminuent du nord (40,50 ± 11,86 individus/m2 et 6,92 ± 4,88 g/m2) vers le sud (3,89 ± 2,80 individus/m2 et 1,07 ± 0,83 g/m2) du transect d’étude.

Les espèces Aporrectodea rosea, Aporrectodea trapezoides et Allolobophora molleri peuvent côtoyer les milieux riches en sable. Leurs substrats sont riches en azote. Toutefois, les taxons Octolasion lacteum, Octodrilus maghrebinus, Dendrobaena byblica, Aporrectodea carochensis et Microscolex dubius prouvent des tendances vers les teneurs élevées en matière organique et en argile. Le groupe des espèces Aporrectodea caliginosa, Aporrectodea montícola, Octodrilus complanatus, Allolobophora chlorotica et Hormogaster redii est lié aux paramètres CaCO3, Ca++, la fraction limoneuse et les sites pauvres en matière organique.

Il semble que les deux espèces Aporrectodea rosea et Aporrectodea trapezoides peuvent résister à un climat chaud et sec comme celui d’Algérie.

Mots clés :

Vers de terre, biodiversité, Est algérien, étages bioclimatiques en Algérie, Biologie du sol, pédofaune.

Summary

The objective of our work is to describe the biodiversity of earthworm fauna in Eastern Algeria, along a gradient from the coast to the desert and their relations with soil (pH, electrical conductivity, organic matter and soil texture) and climatic factors. Eighteen species are identified in this study: Aporrectodea trapezoides, Aporrectodea rosea, Allolobophora molleriAporrectodea montícola, Octodrilus complanatus, Aporrectodea carochensis, Octodrilus maghrebinus, Eisenia fetida, Dendrobaena byblica, Aporrectodea tetramammalis, Eiseniella tetraedra, Proctodrilus antipae, Octolasion lacteum, Aporrectodea caliginosa, Allolobophora chlorotica, Microscolex dubius, Microscolex phosphoreus and Hormogaster redii.

The species Ap. trapezoids dominates throughout the field of study (PDC = 50,37%).

Regarding the demoecology, the average values of density and earthworm biomass, reduce from the north (40,50 ± 11,86 individuals / m2 and 6,92 ± 4,88 g / m2) to the south (3,89 ± 2,80 individuals / m2 and 1,07 ± 0,83 g / m2) of the study transect.

Species Aporrectodea rosea and Aporrectodea trapezoides Allolobophora molleri can withstand environments rich in sand. Their substrates are rich in nitrogen. However, Octolasion lacteum, Octodrilus maghrebinus, Dendrobaena byblica, Aporrectodea carochensis and Microscolex dubius show trends towards high levels of organic matter and clay. The group of Aporrectodea caliginosa, Aporrectodea monticola Octodrilus complanatus, Allolobophora chlorotica and Hormogaster redii is related to parameters CaCO3, Ca ++, the silt fraction and poor sites in organic matter.

It seems that both species Aporrectodea rosea and Aporrectodea trapezoides can withstand hot, dry climate like that of Algeria.

Keywords:

Earthworms, biodiversity, Eastern Algerian, Soil biology, bioclimatic stages in Algeria, Soil biology, the fauna of the ground

Titre

ETUDE DE LA BIODIVERSITE DES LOMBRICIENS ET LEURS RELATIONS AVEC LES PROPRIETES DU SOL DANS DIFFERENTS ETAGES BIOCLIMATIQUES, DANS L’EST ALGERIEN

Langue Francais
Format PDF
Lien de Téléchargement 1

ICI

Lien de Téléchargement  2

ICI

Lien de Téléchargement  3

ICI

Previous post
Dispersion et origines des familles lombriciennes
Next post
Le stress ionique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.