Cycle biologique de la tomate

Cycle biologique de la tomate
Share this post with friends!

Chez la tomate, la durée du cycle végétatif complet (de la graine) varie selon : les variétés l’époque et les conditions de culture. Il s’étend généralement de 3,5 à 6 mois, du semis jusqu’à la dernière récolte (GALLAIS et BANNEROT, 1992). Le cycle de la tomate comprend cinq phases :

1.  Phase de germination

C’est le passage de la graine de la vie ralentie à la vie active qui se traduit par la sortie des racines radicules et l’émergence de l’hypocotyle en surface. Les réserves sont hydrolysées et fournissent à l’embryon les métabolites nécessaires à ses synthèses et ses division cellulaires.

La germination effectue au bout de 6 à 8 jours après le semis à une température ambiante entre 18 et 24°C (HELLER,1996).

2.Phase de croissance

Selon (LAUMONIER 1979) la croissance déroule en deux phases dans deux milieux différents : à la pépinière et en plein champs ou sous serre.

En pépinière : la croissance durée de la levée jusqu’au stade 6 feuilles, où la plante assure la formation de racines fonctionnelles qui vont assurer l’alimentation à la plante en eau et éléments nutritifs. A la partie aérienne, la tige s’allonge et forme des feuilles. En plein chaud ou serre : A partir du stade six feuilles la plante est transférée de la pépinière pour être repiquée en plein champ et continuer ainsi sa croissance. La tige augmente et le nombre de feuilles va progresser.

3.  Phase de floraison et la pollinisation

Selon REY et COSTAES (1965). La floraison correspond à l’apparition et le développement des ébauches florales qui se traduit par la transformation du méristème apical en passant de l’état végétatif à l’état reproducteur. L’apex s’aplatit, s’élargit et les protubérances formées sont des ébauches des pièces florales. Celle-ci se transforment par la suite en boutons floraux et s’épanouissent en fleurs. Ces transformations dépendent de plusieurs facteurs : notamment la photopériode, la température et les éléments nutritifs.

En conditions favorables, 6 à 7 semaines après le semis apparaissent les bouquets floraux groupés en inflorescences, durant cette phase les températures nocturnes et diurnes doivent être 13°C et 23°C.

La pollinisation nécessite l’intervention des agent extérieurs, le vent ou certains insectes comme le bourdon qui provoque la vibration des anthères, libérant ainsi le pollen pour la pollinisation (CHAUX et FOURY, 1994).

4.  Phase de fécondation, de nouaison et de fructification

D’après REY et COSTES (1965), le temps écoulé entre la pollinisation et la fécondation est 2 à 3 jours. Une bonne nouaison se produit à une température nocturne comprise entre 13°C et 15°C. Les nuits chaudes à l’inferieurs 22 °C sont défavorables à la nouaison.

5.  Phase de développement et de maturation des fruits

La maturation de fruit se caractérise par grossissement du fruit, changement de couleur, du vert ou rouge.

La lumière intense permet la synthèse active des hydrates de carbone transportés rapidement vers les fruits en croissance, pour cela il faut une température de 18°C la nuit et 27°C le jour nécessaire. (REY et COSTES, 1965).

Source :

BENDIFF, Abderrahmane 2016, Étude comparative de diffèrent substrats pour la production de tomate hors sol.

Télécharger le document PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.