Cultures Maraichères sous serre en hors sol

Cultures Maraichères sous serre en hors sol
Share this post with friends!

Mémoire en vue de l’obtention du diplôme de Master en agronomie

Option: production végétale

UNIVERSITE ABOU BEKR BELKAID-TLEMCEN

Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie

Présenté par : HADDAM Fayssal

RESUME

En raison des difficultés que provoque la contamination des sols des cultures sous serre, notre travail consiste au suivi de la culture hors sol de la tomate. La mise en place de trois substrats artificiels sur sol en butte et sur sol sans butte permet de comparer les rendements et d’apprécier la qualité du produit. Les résultats obtenus sont intéressants et montrent que le traitement aux fibres de noix de coco est le plus élevé. Les faibles rendements sur pouzzolane sont dus au compactage de ce dernier, ce qui a provoqué un mauvais développement racinaire du plant de tomate. Ceci nous incite a amélioré la texture du substrat. S’agissant de la qualité du fruit, quelque soit le traitement adopté, la classe de calibre supérieur à 7cm représentant 70% des fruits récoltés revient au traitement fibre de coco à 100% suivi des autres traitements en culture hors sol.

ABSTRACT

Due to the difficulties caused by soil contamination in greenhouse crops, our work involves monitoring the above ground crop of tomatoes. The placement of three artificial substrates on hill-ground and on hill-free soil makes it possible to compare yields and to assess the quality of the product. The results obtained are interesting and show that the treatment with coconut fibers is the highest. The low yields on pozzolanaare due to the compaction of the latter, which caused a poor root development of the tomato plant. This encourages us to improve the texture of the substrate. Regarding the quality of the fruit, regardless of the treatment adopted, the class of caliber greater than 7cm representing 70% of the fruits harvested returns to the 100% coconut fiber treatment followed by other treatments in soil-less cultivation.

Introduction

Les origines de la culture hors-sol sont vraisemblablement très anciennes puisque les Aztèques       pratiquaient       déjà la culture de plantes sur l’eau. La culture sans sol était aussi utilisée dans les fameux jardins suspendus de Babylone et en Chine, où l’on perpétue depuis des millénaires la culture sur gravier.

La culture hydroponique telle qu’on la pratique de nos jours est née en Allemagne au XIXe siècle. Elle a été expérimentée en 1860 par deux chercheurs allemands qui réussirent à faire pousser  des  plantes  sur  un  milieu  composé  uniquement  d’eau  et  de  sels  minéraux.

Le premier système hydroponique a été commercialisé aux Etats-Unis dans les années 1930. Il a notamment été utilisé pour approvisionner l’armée en légumes frais pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les cultures hors-sol, introduites en Europe  dans  les  années  1970,  représentent  aujourd’hui des millions d’hectares dans le monde. Les produits concernés sont principalement la tomate et la fraise mais aussi le concombre, le poivron, l’aubergine, la courgette et l’endive, sans oublier de nombreuses fleurs coupées comme la rose, le gerbera et l’œillet.

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.