Considération générale sur pommier

Considération générale sur pommier
Share this post with friends!

Origine du pommier 

1.1.1- Origine géographique

Le pommier d’après EVEREINOFF (1948), est la première espèce fruitière que l’homme ait cultivée.

HUGARD (1974), rapporte que le pommier possède l’aire de culture la plus étendue que l’ou connaisse pour une seul espèce l’origine du pommier remonte a la préhistoire, soit 13 siècles avant J.C, par la suit il a été propagé pour être cultivé par les Grecs et les romains.

Le berceau du pommier se situe très certainement dans le Caucase et sur les bords de la mer Caspienne. De la, sa culture s’est étendue a l’Europe orientale, a la Russie, puis a l’Europe occidentale et l’Afrique du nord (BRETAUDEAU, 1978).

On trouve aussi quelque espèce originaire du continent nord américain, en particulier Malus Fusca (Schneid), Malus Angustifolia (Michx) et Malus Coronaria (Miv) (GALLAIS et BANNEROT, 1995).

1.1.2- Origine botanique

Pendant longtemps, les botanistes ont considéré que le pommier constituait le sous genre Malus au sein du genre Pyrus, l’appellation botanique était alors Pyrus Malus.

Al’ heure actuelle, on admet que Pyrus et Malus forment deux genres distincts, bien que très voisine (CHEVREAU et MORISOT, 1985).

D’après TRILLOT et al., (2002), le pommier appartient à la famille des Rosacées, à la sous famille des Pomoїdées et au genre Malus.

En fait, le genre Malus comprend 25 a 47 espèces, selon les approches taxonomiques (ROBISON et al., 2001).

 

Selon LAFON et al., (1996) le pommier est classé comme suit :

  • Embranchement :                                  Spermaphytes
  • Sous embranchement : Angiospermes
  • Classe :                                  Dicotylédones
  • Sous classe :                                  Dialypétales
  • Famille :                                  Rosacées
  • Sous famille  :                                  Maloideae
  • Genre :                                   Malus
  • Espèce :                                  Domestica/ Communis/ Pumila.

1.1.3- Origine génétique 

BRETAUDEAU(1978) ; BRETAUDEAU et FAURE(1991), confirment l’existence de deux types qui sont génétiquement à l’origine de toutes les variétés cultivées :

  • Malus Communis Lamarck (Malus sylvestris Miller, Malus acerba Mérat, etc. avec également l’appellation de Pyrus). Arbre moyen, de 10 m de hauteur environ, rameaux grêles épineux, commun dans toute l’Europe, la Russie ;
  • Malus Pumila Miller (Pyrus Malus Linné, Malus paradisiaca Médicus, etc.). Arbre de taille myenne, puissonnant. Sa patrie est le Caucase, le proche Orient et la Russie méridionale.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.