Conformation générale du mouton

Conformation générale du mouton
Share this post with friends!

I.   Conformation selon les proportions

Selon les proportions on distingue :

1.1.    Les races longilignes

Ces races ont des lignes longues, plus développées en longueur qu’en largeur, haut et long. La tête est longue avec un front étroit et un chanfrein long, le cou est allongé, la poitrine est haute mais resserrée, les côtes sont plates, le bassin est long et étroit, les membres sont longs et fins. Les moutons de ce type sont aptes aux longs parcours, ils peuvent produire de la laine mais produisent peu de viande (MARMET, 1971; LAOUN, 2007).

Figure N°3: Brebis Romanov.
Figure N°3: Brebis Romanov.

1.2.    Les races médiolignes

Les races de cette classe sont des intermédiaires entre les deux types extrêmes. De conformation moyenne, avec une tête carrée et un front très large, ils ont des aptitudes mixtes et sont capables de produire de la viande en même temps qu’une toison de bonne qualité (LAOUN, 2007). (Figure N°4).

Figure N°4 : Bélier Rouge de l’Ouest.
Figure N°4 : Bélier Rouge de l’Ouest.

1.3.  Les races brévilignes.

Ces races sont développées en largeur avec un front large, une face courte ; la tête paraît enfoncée dans la poitrine à cause de la réduction du cou, la poitrine est carrée, les membres courts, ce qui fait dire que l’animal est près de terre (ou bas sur pattes). (Exemple race Charollaise. (Figure. N°05).

Figure N°5 : brebis charollaise
Figure N°5 : brebis charollaise

Source:

OUALI HANI 2016, Etude des quelques caractéristiques morphologiques des ovins, race Ouled Djellal. Université Abdelhamid Ibn Badis-Mostaganem

Télécharger le document complet.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.