Classification génétique de la tomate

Classification génétique de la tomate
Share this post with friends!

La tomate cultivée Lycopersicom esculentum est une espèce diploïde avec 2n = 24 chromosomes, chez laquelle il existe de très nombreux mutants monogéniques dont certains sont très importants pour la sélection. C’est une plante autogame mais on peut avoir une proportion de fécondation croisée par laquelle la plante peut se comporter comme plante allogame (GALLAIS et BANNEROT, 1992). Selon le mode de fécondation, on distingue deux types de variétés de tomate :

1.Variétés fixées

Il existe plus de cinq cent variétés (conservent les qualités parentales). Leurs fruits sont plus ou moins réguliers, sont sensibles aux maladies, mais donnent en général des fruits d’excellente qualité gustative (POLESE, 2007).

2.Variétés hybrides

Les variétés hybrides sont plus nombreuses. Elles sont relativement récentes, puisqu’elles n’existent que depuis 1960 (POLESE, 2007).

Source :

BENDIFF, Abderrahmane 2016, Étude comparative de diffèrent substrats pour la production de tomate hors sol.

Télécharger le document PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.