Classification des sols gypseux

Le gypse Sols gypseux Classification des sols gypseux
Share this post with friends!

Le terme  » sol gypseux  » est utilisé dans plusieurs sens  selon   la source consultée. La légende révisée de la carte du sol du monde (FAO, 1988) définit « sol gypseux » quand il contient 5 % ou plus du gypse.

a. La classification française :

Selon la classification française, les sols gypseux sont classés comme suit:

Tableau n°1 : les sols gypseux dans la classification C PCS (1967)

Classe Sous classe Groupe Sous groupe
Sols

calcimagnésiques

Sols gypseux Sols              gypseux

rendziniformes

Sols bruns gypseux Modal à encroûtement gypseux
Sols isohumiques Pédoclimat frais Sierrozems A croûte gypseuse
Sols hydromorphes Minéraux à peu humifères A redistribution de calcaire et de gypse. A encroûtement ou à nodules.

 La classification française ne fournit pas des informations supplémentaires sur la classification de certains sols qui peuvent contenir une forte teneur en gypse tels que : les sols châtains, sols marrons, vertisols, sols sodiques, sols minéraux bruts des déserts chauds et sols gris subdésertiques.

La classification française à besoin d’être améliorée comme suit :

  • Définitions plus précises des groupes et sub groupes sont demandées.
  • Quantification des termes utilisés (exemples, encroûté, à nodules) est nécessaire. (FAO, 1990).

b. Classification Américaine:

Pour l’indentification des sols gypseux,la soil taxonomy exige la présence d’un ou deux horizons diagnostiques avec une forte teneur en gypse : horizon gypsic ou horizon pertrogypsic.

Les sols gypseux sont classés en utilisant ces deux horizons dans l’ordre des Aridisols, sous ordre des Orthids, grand groupe des Gypsiorthids. Ces derniers sont subdivisés en quatre sous groupes : qui sont : Typic Gypsiorthids, Calcic Gypsiorthids, Cambic Gypsiorthids, Petrogypsic Gypsiorthids, (FAO, 1990).

La clef de la soil taxonomy :

La classification Américaine amendée par l’édition des clefs de soil taxonomy (SSS, 1996) classe les Aridisols en cinq sous ordres, parmi les quels on trouve les Gypsids qui comportent cinq grands groupes qui sont : Petrogypsids, Natrigypsids, Argigypsids, Calcids, Haplogypsids.

c. La classification F.A.O

        La légende révisée de la carte des sols du monde (FAO, 1988) introduit à la place des yermosols et xerosols et les Gypsisols. Ces derniers regroupent les sous unités suivantes :

  1. Petric Gypsisols : ce sont ceux ayant un horizon petrogypsic à moins de 100 cm de la surface.
  2. Calcic Gypsisols : ils possèdent un horizon calcic.
  3. Luvic Gypsisols : ils présentent un horizon argillic.
  4. Haplic Gypsisols : ils caractérisent les autres gypsisols.

Source :

ROUAHNA HOURIA 2007 . RELATION ENTRE LES NAPPES ET LA SALINITE DANS LES SOLS GYPSEUX DE LA REGION DE AIN BEN NOUI. BISKRA.

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.