Production végétale - cours

Catégories écologiques des vers de terre

Catégories écologiques des vers de terre

Les catégories écologiques des vers de terre sont fonctions de leur comportement, morphologique et d’habitat. Ces catégories sont divisées par divers auteurs, notamment Lee (1959, 1985, 1987) et Bouché (1972, 1977). Lee a proposé des catégories facilement interprétables et largement applicables à plusieurs familles lombriciennes, il s’agit des :

  1. Espèces de litière : Elles vivent sur la surface du sol dans les couches litières ;
  2. Espèces topsoil : Elles s’enfouissent dans l’horizon « A » du sol, mais se nourrissent à la surface où elles produisent des turricules ;
  3. Espèces du sous-sol : Elles se localisent entièrement dans les horizons « B » ou « C » du sol et tirent leur alimentation des zones inférieures de la racine.

Ces catégories sont équivalentes d’une manière générale à la classification adoptée par Bouché 1977 (Tableau 1) :

  1. Les Epigés : Ils vivent et se nourrissent dans les couches de surface, principalement la
    litière.
  2. Les Anéciques : Ils s’enfouissent dans le sol (depuis l’horizon A à C), mais se nourrissent à la surface.
  3. Les Endogées : Ils vivent dans les horizons minéraux et se nourrissent de la matière
    organique dans le sol.

Ces deux classifications catégorielles sont essentiellement semblables dans leurs paramètres, qui diffèrent légèrement par l’interprétation.

Tableau 1 : Principales caractéristiques des trois catégories écologiques de vers de terre décrites par Bouché (1972 ; 1977).

Tableau 1.1 : Principales caractéristiques des trois catégories écologiques de vers de terre décrites par Bouché (1972 ; 1977).

Previous post
Les facteurs du milieu influençant le cycle de vie des vers de terre
Next post
Les relations des vers de terre avec les facteurs abiotiques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.