Foresterie - cours

Caractéristiques anatomiques et technologiques du bois de Chêne zéen

Caractéristiques anatomiques et technologiques du bois de Chêne zéen La sylviculture de chêne zéen

Les principales caractéristiques sont récapitulées dans le tableau III. Le bois de Chêne zéen est souvent réputé de médiocre pour les contraintes et les propriétés physiques et mécaniques qu’il présente. Toutefois, plusieurs études ont prouvé le contraire (KAOUANE, 1987 ; AMEELS, 1989 ; MARCHALL, 1989 ; MESSAOUDENE, 1989 ; BERRICHI, 1993;
MESSAOUDENE,  1996 ;  LAMRAOUI,  1998  ;   TAFER,  2000 ; LAMRAOUI,  2000  et MESSAOUDENE, 2009). Vu sa ténacité, sa couleur, son aspect, sa durabilité, sa résistance aux chocs et aux flexions, ce bois est classé dans la même catégorie que celui des chênes européens (AMEELS, 1989 ; TAFER, 2000 et   MESSAOUDENE, 1996 et 2009), il peut avoir un avenir prometteur dans l’économie du pays dans le cas où une sylviculture adéquate lui est appliquée.
Selon LACROIS (1973) et HOUACINE (1978), le bois de Chêne zéen, mélangé à celui des résineux, se porte bien à la fabrication de panneaux de particule et de la patte à papier. Par rapport à cette dernière le rendement ne dépasse pas 37%. Par contre en mélange à d’autres essences à fibres longues, la caractéristique de la patte à papier devienne meilleure.

Tableau II: Caractéristiques botaniques et dendrologiques du Chêne zéen

 
Désignations
 
Caractéristiques
Hauteur Allant jusqu’à 30m (peut même les dépasser).
Houppier Très développé
Circonférence Atteint 6m à 1.30m.
Ecorce Présentant des fissures de couleur brin gris.
Fût Allant jusqu’à 20m et généralement unique
Feuilles
(Figure IV)
Caduque à limbe plus au moins découpées et pubescente et polymorphe :
ovales, obvale, oblongues et elliptiques 10 à 15 cm sur 5 à 8 cm
Inflorescences Essence monoïque, fleurit du mois d’avril à mai, dés l’âge de 15 ans
L’enracinement Pivotant, profond et puissant.
Fruits Se sont des glands qui arrivent à leur maturité en octobre.
Accroissements Croissance en hauteur : estimé de 1.2 à 1.5 m/an.
Croissance radiale : oscille de 1 à 1.5cm /an (2cm en sol profond).

Source : CAMUS, 1939; BOUDY, 1952; MAIRE, 1961 ; QUEZEL et SANTA, 1962.

Source:

HAMIDOUCHE, Chafiaa 2010 . Etude des relations entre les variables dendrométriques du chêne zeen (Quercus canariensis Willd.) dans la forêt d’Ath Ghobri (wilaya de Tizi-Ouzou).

Téléchargement le document complet ici.

Previous post
Caractéristiques botaniques et dendrologiques du Chêne zéen
Next post
Conditions écologiques du Chêne zéen

Leave a Reply