Bilan de la fraction phytodisponible du P du sol

Méthodes d’évaluation de l’E.T.P ; l’E.T.R.M et de l’E.T.R
Share this post with friends!

L’évaluation quantitative et mécaniste de la fraction phytodisponible du P du sol dans les systèmes sol-solution-plante dans les conditions du champ est délicate ( Morel, 2002 )  . La complexité de ces systèmes est grande par la multiplicité et la diversité des formes de P et par la multiplicité, la diversité et l’interactivité des mécanismes impliqués dans la régulation du transfert des ions P entre le sol et la solution puis entre la solution et la racine. L’étude de la mobilisation du P par les racines pose plusieurs problèmes méthodologiques :

  • Les caractéristiques physiques, chimiques et (micro)biologiques du sol rhizosphérique sont largement conditionnées par la technique utilisée pour l’obtenir.
  • Les évaluations du stock de P organique et des flux brut et net de minéralisation du P dans le sol ne sont pas suffisamment précises pour quantifier le rôle du P organique dans la nutrition des cultures.

La fraction phytodisponible du P du sol a pour origine les ions P dissous et les groupements P de la phase solide du sol susceptibles de passer en solution. La quantification de cette fraction peut être faite dans des suspensions de sol (1 g sol : 10 ml eau désionisée) à l’état stationnaire en l’absence de modifications physico-chimiques et d’activité microbiologique.

Source:

ZEMOURA ABD EL KADER .2005 . étude comparative de quelques méthodes de dosage du phosphore assimilable des sols calcaires en région semi aride w de Batna.

Télécharger le document complet PDF.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.