Autres procédés de traitement de l’eau

Mécanismes des traitements biologiques des eaux
Share this post with friends!

Selon Tony, (2005), les différents procédés de traitement de l’eau sont:

1.       La microfiltration

La microfiltration est un traitement utilisé par une majorité d’embouteilleurs et permet de séparer les matières solides du liquide au moyen d’une membrane poreuse. (Larry, 2002) Trois catégories de traitement par microfiltration existent:

  • Ceux qui permettent l’élimination des matières instables et non
  • Ceux qui influencent la population de pathogènes et de
  • Ceux qui influent sur la composition

Les deux dernières  techniques sont généralement utilisées pour traiter l’eau de source   et  l’eau  du  robinet.  Quant  à  la  première  catégorie,  on  l’utilise  essentiellement  dans     le traitement des eaux minérales. Les multiples traitements par filtration sont utilisés pour éliminer les plus petites particules et, à protéger les filtres, encore plus  fins, utilisés  en aval du processus. (Tony, 2005)

2.       L’ultrafiltration

2.1 Définition

L’ultrafiltration (UF) est un procédé de séparation soluté / solvant de type tamisage. C’est une technique membranaire au même titre que la microfiltration ou l’osmose inverse. Cependant, elles se  différencient  par  la  taille  des  particules  séparées  et  les  conditions  de travail. Elle consiste à faire circuler un liquide tangentiellement à une membrane retenant des molécules ou des groupes de molécules de tailles variant de 0,02 à 0,1µm.

(Bourouche, et al, 1994)

Les figures suivantes (III.2. A et B) illustrent le principe de ce procédé.

2.2. Principe

Figure III.2.A : Principe de l’ultrafiltration
Figure III.2.A : Principe de l’ultrafiltration
Figure III.2.B : Principe de l’ultrafiltration
Figure III.2.B : Principe de l’ultrafiltration

3. Osmose inversée

L’osmose inversée consiste à forcer le passage de l’eau au travers d’une membrane semi-perméable capable de bloquer près de 90 pour cent de tous les constituants.

Généralement, cette technique est recommandée pour les eaux à forte teneur en minéraux.

Peu coûteuse, l’osmose inversée, comme son nom l’indique, est le contraire du phénomène naturel de l’osmose. (Kucera, 2001)

4. La distillation

Cette autre technique populaire auprès des embouteilleurs qui consiste à porter l’eau à ébullition et à en récupérer les vapeurs. La distillation retire tous les minéraux, les particules en suspension, la plupart des pesticides, des métaux, des polluants organiques. (Tony, 2005) Les figures III.3 et III.4, récapitulent les étapes du traitement des eaux usées.

Figure III.3: Représentation schématique de la chaîne de traitement des eaux usées (Ouali, 2001).
Figure III.3: Représentation schématique de la chaîne de traitement des eaux usées (Ouali, 2001).
Figure III.4: Représentation schématique de la chaîne de traitement  des eaux (Kettab, 1992).
Figure III.4: Représentation schématique de la chaîne de traitement
des eaux (Kettab, 1992).

Source:

BOUGHARI DJAOUHAR 2016

Caractérisation et de traitement des eaux résiduaire d’une industrie textile (SOFACT- Tissemsilt.)

Université Abdelhamid Ibn Badis-Mostaganem

Télécharger le document complet.

0 thoughts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.