Phytopathologie - cours

Gale poudreuse de la pomme de terre

Gale poudreuse de la pomme de terre

Depuis 1913, la gale poudreuse apparaît de manière sporadique au Canada, surtout dans les régions côtières où le climat est frais et le sol mouillé. Elle est beaucoup moins importante que la gale commune, mais dans les cas graves, elle gâte l’apparence des tubercules.

Symptômes

De petites pustules grises se forment sur les jeunes 20 tubercules, en plaques ou isolément. A l’arrachage, elles se dessèchent, se désagrègent et laissent à la surface des dépressions de forme circulaire ou ovale de Va à VÎ6 de pouce (6 à 1,5 mm) de diamètre, remplies d’une poudre brunâtre (figure 1). En entrepôt, une pourriture sèche gagne parfois le pourtour des alvéoles. Sur les racines, la maladie se manifeste par des nodosités.

Figure 1 : gale poudreuse
Figure 1 : gale poudreuse

Biologie

La poudre brune remplissant les dépressions consiste en grains de spores qui infestent le sol et, par les tubercules infectés, propagent la maladie d’une région à l’autre. Ces spores peuvent demeurer en vie pendant 5 ans puis germer par temps frais et pluvieux et infecter les tubercules en croissance.

Lutte

Pratiquer la culture sur des terres non contaminées et établir un long assolement. Planter des tubercules sains.

Previous post
Tumeur verruqueuse ( gale verruqueuse ) de la pomme de terre
Next post
Gale commune de la pomme de terre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.