Multiplication, plantation et récolte de la lentille

La lentille se multiplie par graines. Le poids de 1000 graines est de 10 à 90 g. Stockées dans un endroit frais et sec, les graines restent viables pendant plus de 5 ans. Une période de dormance de 4 à 6 semaines est courante, et on a découvert que certains cultivars répondaient à la vernalisation.

La température minimale de germination est de 15ºC et la température optimale se situe vers 18 à 21ºC ; des températures supérieures à 27ºC sont nocives. Le lit de semis de la lentille doit être ferme et lisse. Les graines sont semées à la volée, ou plantées en lignes espacées de 20 à 90 cm en ménageant 5 à 25 cm entre les plantes sur la ligne. Les densités de semis vont de seulement 10 kg/ha en culture associée à 150 kg/ha pour les cultivars à grosses graines en culture pure. La profondeur de semis est de 1 à 6 cm (Polhill, 1990).

Selon la taille des graines et l’humidité disponible. La lentille est le plus souvent cultivée seule, mais il arrive qu’elle soit associée à d’autres cultures. La lentille ne concurrence pas bien les adventices, surtout à l’état jeune. Elle doit être semée dans un champ propre et un désherbage doit généralement être effectué dans les 3 semaines après le semis. La lentille répond normalement bien aux engrais phosphorés.

Une lentille qui a bien nodulé réagit rarement à l’application d’azote. La lentille est souvent produite en rotation avec les principales céréales à petits grains, dans une rotation, il faut éviter de semer des lentilles après d’autres légumineuses, des Brassica, du tournesol ou de la pomme de terre, car ils sont sensibles aux mêmes maladies (Yunnus et Jackson, 1991).

On récolte la lentille lorsque les gousses virent au jaune-brun et que les plus basses sont encore fermes. Si l’on attend davantage, cela peut conduire à l’égrenage. Dans de nombreuses régions, la plante est coupée à la main au niveau du sol et on la laisse sécher une dizaine de jours avant de procéder au battage et au vannage. Actuellement, la récolte est mécanisée, et s’opère de préférence lorsque l’humidité est de 18 à 20%, de façon à éviter qu’il y ait trop d’égrenage et de graines abîmées. .

La récolte de lentilles doit être séchée à un taux d’humidité de 11 à 14% ; à un taux inférieur, les graines ont tendance à se briser. Les graines nettoyées sont conservées entières ou  décortiquées. A cause des insectes des greniers, surtout Callosobruchus spp., les graines de lentilles ne sont pas conservées plus de six mois, sauf si le stockage se fait dans une fosse (sous terre). Les graines récoltées mécaniquement peuvent être séchées dans des séchoirs à air chauffé, mais la température ne doit pas excéder 43ºC, afin de réduire l’éclatement du tégument (Yunnus et Jackson, 1991).

Laisser un commentaire